Icon du header

Communiquer avec les autres usagers

Publié le 15 novembre 2019 par Sébastien Depardieu

Mis à jour le 24 avril 2020

La communication

Communiquer avec les autres usagers est indispensable dans différentes situations :

  • Prévenir de votre présence
  • Signaler une situation à risque
  • Montrer à un autre conducteur que vous l’avez vu
  • Etc.

En fonction de la situation et du message que vous souhaitez faire passer, il existe différents moyens pour communiquer. Tous ces moyens sont détaillés dans la suite de cet article.

Les clignotants

clignotants

Les clignotants permettent d’indiquer aux autres usagers votre intention de changer de direction, de voie, de dépasser, etc. Ils sont indispensables pour que les autres usagers puissent anticiper la trajectoire de votre véhicule.
Même s’il n’y a aucun autre véhicule visible par le conducteur, les clignotants sont obligatoires.

Les feux de stop

feux de stop

Les feux de stop s’allument automatiquement quand la pédale de frein est utilisée. Il peut être utile de les allumer avant de commencer à réellement freiner, surtout si le conducteur derrière vous ne respecte pas les distances de sécurité. Cela permettra de prévenir le conducteur derrière vous que vous freinez et lui laissera le temps de réagir.

Les appels lumineux

appels lumineux

Les appels lumineux permettent de communiquer avec un véhicule venant d'en face ou le véhicule vous précédent. Ils peuvent être utilisés, par exemple, pour signaler un danger. La nuit, ils peuvent être utilisés pour signaler au conducteur venant d’en face qu’il a laissé ses feux de route et que cela vous éblouit.

Les feux de détresse

feux de détresse

Les feux de détresse permettent de signaler un problème aux autres usagers. Ils doivent être utilisés si :

  • Vous êtes en panne sur la chaussée ou la bande d’arrêt d’urgence
  • Vous êtes le dernier d’une file à l’arrêt, à cause d’un embouteillage par exemple
  • Votre vitesse est anormalement faible, par exemple à cause d’un problème venant du véhicule
  • Etc.

Le klaxon

klaxon

Le klaxon peut être utilisé brièvement pour avertir les autres usagers d’un danger. Exemples :

  • L’usager que je suis en train de dépasser ne m’a pas vu et souhaite, lui aussi, dépasser le véhicule qui le précède. En klaxonnant, je signale ma présence au conducteur qui souhaite dépasser
  • Dans un virage où les voies de circulation sont étroites et avec une très mauvaise visibilité, klaxonner permet alors de signaler sa présence
  • Etc.
Il est interdit de klaxonner en ville ou de nuit, sauf en cas de danger immédiat.

Le regard

regard

Le regard est un bon moyen de savoir si un usager vous a vu. À une intersection où vous avez la priorité, il est important de savoir si le conducteur qui doit vous céder le passage vous a bien vu avant de vous engager dans l’intersection.
Un geste de la main peut venir s’ajouter au regard pour signaler à l’autre usager qu’il a bien été vu et qu’il peut passer. Par exemple, à un passage piéton, un geste de la main permet au piéton de passer en sachant que vous lui cédez bien le passage.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter