Icon du header

L’attention au volant

Publié le 04 décembre 2019 par Sébastien Depardieu

Mis à jour le 25 mai 2021

La vigilance

Rester vigilant, c’est rester attentif sur sa conduite et son environnement. Si la vigilance baisse, le conducteur peut ne pas percevoir un danger, ou le percevoir trop tard, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques. C’est pourquoi il est important de savoir ce qui influe sur la vigilance.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner un conducteur à perdre en vigilance, comme :

  • Une discussion avec un passager
  • Un trajet routinier
  • Un trajet sur autoroute
  • Une distraction (quelle qu’elle soit)
smartphone

Le téléphone représente également une source de distraction au volant qui oblige le conducteur à quitter la route des yeux. En plus d’être très dangereuse, l’utilisation du téléphone en main au volant est formellement interdite. Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d'accident !

Bluetooth au volant

Un dispositif Bluettoth intégré au véhicule est le seul moyen autorisé pour passer un appel téléphonique. Cependant, même si le téléphone n'est pas tenu en main, le risque d'accident est augmenté. En effet, une conversation téléphonique détourne l'attention du conducteur et entraine l'augmentation de son temps de réaction ainsi que le rétrécissement de son champ visuel

Blessé téléphone au volant

Selon la Sécurité routière, l'utilisation du téléphone au volant serait responsable d'un accident corporel sur 10

Bien sûr, la liste ci-dessus est une liste non exhaustive. Cela fait partie du devoir du conducteur de s’apercevoir quand sa vigilance baisse et, le cas échéant, d’y remédier immédiatement.

La somnolence

fatigue

La somnolence apparaît quand le conducteur est fatigué et ressent le besoin de dormir. Elle est due à un manque de sommeil. En cas de somnolence, le risque d’endormissement au volant est élevé, c’est pourquoi il ne faut absolument pas conduire dans cet état

Comment prévenir le risque de somnolence ? Plusieurs solutions permettent de diminuer le risque de somnolence au volant. En voici quelques-unes :

  • Ne pas conduire si vous manquez de sommeil
  • Ne pas rouler trop vite (plus la vitesse est élevée, plus le conducteur a besoin de se concentrer)
  • En cas de prise de médicament, vérifier les effets secondaires
  • Prendre un repas léger
  • Faire une pause d’un quart d’heure toutes les deux heures

À quels moments de la journée un conducteur est-il plus sujet à la somnolence ? En début d’après-midi (entre 13h et 15h) et au milieu de la nuit (entre 3h et 5h), le risque de somnolence est plus élevé.

Quels sont les symptômes de la somnolence ? Voici une liste des symptômes de la somnolence qui doivent vous alerter :

  • Concentration difficile
  • Bâillements répétés
  • Yeux qui piquent
  • Douleurs dans la nuque, les épaules ou le dos
  • Changement de position très fréquent
somnolence

Si vous ressentez des signes de somnolences au volant, comment réagir ? Arrêtez-vous dès que possible et dormez un peu. En général, une sieste de 20 minutes suffit à retrouver ses capacités pour conduire

États psychologiques incompatibles avec la conduite

colère

Certains états psychologiques peuvent influencer négativement la conduite et mettre en danger le conducteur, ses passagers et les autres usagers.

Voici une liste, non exhaustive, d’états psychologiques et de situations augmentant le risque d’accident :

  • Le stress : vous êtes parti en retard pour un rendez-vous important et vous stressez d’arriver en retard
  • Vous vous êtes disputé juste avant de prendre la route
  • Vous avez un excès de confiance sur vos capacités de conduite, ce qui entraîne un comportement à risque (vitesse élevée, dépassement dangereux, oubli de clignotants, etc.)
  • Le véhicule derrière vous vous fait des appels de phares
  • Un passager vous demande d’effectuer une action dangereuse, telle qu’un dépassement, alors que la visibilité est trop faible

Ne prenez pas la route si vos émotions représentent un risque d’accident. Vous devez également toujours avoir conscience que c’est vous, en tant que conducteur, qui prenez les décisions. Ne prenez pas de risques inutiles parce que d’autres personnes vous le demandent.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter