Icon du header

La vitesse

Publié le 12 octobre 2019 par Sébastien Depardieu

Mis à jour le 24 avril 2020

Les limitations de vitesse

La vitesse maximale autorisée dépend :

  • Du type de route sur laquelle on se trouve
  • De la météo
  • De l'expérience du conducteur (permis probatoire)

Le tableau ci-dessous indique ces vitesses :

Tableau de la vitesses par type de route

Quelques règles à connaitre

Sur une route hors agglomération sans séparateur central, si un créneau de dépassement est présent, la limitation passe de 80 km/h à 90 km/h uniquement pour le sens de circulation possédant un créneau de dépassement.
Si les deux sens de circulation possèdent un créneau de dépassement, la limitation de vitesse est fixée à 90 km/h pour les deux sens de circulation.
Attention : Cette limitation de 90 km/h n’est valable que pour la colonne "Beau temps" du tableau ci-dessus.

Sur une route hors agglomération sans séparateur central, la limitation peut être augmentée à 90 km/h sur décision des autorités locales (cette limitation de 90 km/h n’est valable que pour la colonne "Beau temps" du tableau ci-dessus).

Si un panneau de limitation est présent, c’est ce dernier qui limite la vitesse de la route sur laquelle on se trouve.

Si un panneau de fin d’interdiction de vitesse ou de fin de toutes les interdictions est présent, la vitesse maximale est alors celle indiquée dans le tableau ci-dessus.

Si le panneau d’entrée dans une agglomération est accompagné d’un panneau de limitation de vitesse, cette limitation concerne toute l’agglomération.

Quel que soit le type de route, la vitesse est limitée à 50 km/h si la visibilité est inférieure à 50 mètres.

un camion

La voie des véhicules lents est réservée aux véhicules ne dépassant pas les 60 km/h.

Les contrôles de vitesse

Contrôles automatiques

Les contrôles automatiques sont effectués par des radars. En cas de dépassement de la vitesse maximale autorisée, le conducteur en infraction est identifié par la plaque d’immatriculation du véhicule. La contravention est alors envoyée par courrier postal à l’adresse stipulée sur la carte grise.

Ce panneau indique la présence d’un contrôle automatique. Un radar n’est pas obligatoirement signalé.

Contrôles aux jumelles

Contrôle aux jumelles

Les forces de l’ordre peuvent effectuer des contrôles de vitesse avec des jumelles. En cas d'infraction, la contravention est envoyée de la même manière que lors d’un contrôle automatisé.

Contrôles pédagogiques

Les radars pédagogiques ont un but préventif. La vitesse du véhicule est affichée sur un panneau pour sensibiliser le conducteur et l'inciter à ne pas dépasser la vitesse maximale autorisée. Il n’y a pas de verbalisation en cas de dépassement de la vitesse maximale autorisée.

Calculer la distance parcourue en 1 seconde

Pour être conscient de la vitesse du véhicule, il est important de savoir combien de mètres celui-ci parcourt en 1 seconde.

Un calcul très simple permet de convertir des km/h en m/s. Ce calcul est approximatif, mais largement suffisant pour avoir une bonne idée de notre vitesse.

Il suffit de multiplier les dizaines de la vitesse actuelle (en km/h) par 3 pour avoir la vitesse en m/s. Quelques exemples :

  • 50 km/h → 5 x 3 = 15 m/s
  • 110 km/h → 11 x 3 = 33 m/s
  • 130 km/h → 13 x 3 = 39 m/s

Sachant que le temps de réaction est d’environ 1 seconde, un conducteur roulant à 130 km/h roulera environ 40 mètres avant de freiner en cas d’urgence.

L’adhérence

La vitesse du véhicule joue un rôle important lors de la perte d’adhérence des pneumatiques avec le sol. En plus de la vitesse, plusieurs facteurs entrent en compte :

  • L’état de la chaussée
  • Les conditions météorologiques (chaussée sèche, mouillée, verglacée…)
  • L’état des pneumatiques
Véhicule qui dérape

Plus ces facteurs sont présents, plus le risque de perte d’adhérence est élevé. Pour réduire ce risque, la vitesse doit être limitée.

Dans un virage, le véhicule est soumis à la force centrifuge. Cette force est opposée au sens du virage. Par exemple lors d’un virage vers la gauche, en tant que passager on peut sentir notre corps attiré par la droite. C’est la force centrifuge.

Si le véhicule adhère suffisamment au sol, il va tourner dans le virage. Cependant, si la force centrifuge prend le dessus, le véhicule ne va plus adhérer à la route et va continuer tout droit.

Pour éviter ce scénario et éviter que la voiture ne perde l’adhérence, il suffit de réduire sa vitesse.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter