Passer son permis en conduite accompagnée


  • Publié le 09 mars 2021

Écrit par Diane Moreau

Co-fondatrice de Code en poche

Passer son permis de conduire en conduite accompagnée est un choix réalisé par 25% des candidats. Cet apprentissage possède des règles et des conditions spécifiques, mais permet aux candidats ayant choisi une formation anticipée à la conduite, d'accroitre considérablement leur chance à l'épreuve pratique passant d'environ 50% à 75% de taux de réussite.

Qu'est-ce que la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée, ou Apprentissage Anticipé à la Conduite (AAC), est un apprentissage permettant au candidat de conduire avec un accompagnateur avant le passage de l'épreuve pratique du permis de conduire. Généralement, le rôle d’accompagnateur est joué par les parents.

La conduite accompagnée se distingue de la formation traditionnelle par l'âge minimum requis pour le candidat (15 ans pour le Code de la route et 17 ans pour l'épreuve de la conduite) ainsi que par la méthode d'apprentissage. En AAC, en plus des 20 heures de conduite minimum exigées, le candidat doit parcourir au moins 3 000 kilomètres sous la surveillance de son accompagnateur avant de pouvoir passer son permis de conduire.

Cette formule permet au candidat d'anticiper son apprentissage de la conduite en accédant à l'examen du Code de la route et à celui de la conduite plus tôt que dans une formation traditionnelle.

Avec un apprentissage anticipé de la conduite, il est important que l'accompagnateur soit doté d'un véhicule adapté à l'apprentissage d'un jeune conducteur et que celui-ci possède un esprit pédagogue pour préparer le candidat au mieux :)

À quel âge peut-on commencer la conduite accompagnée ?

La formation en conduite accompagnée est accessible dès l'âge de 15 ans et sans limites d'âge. Ainsi, dès 15 ans et sous réserve de l'accord du représentant légal, vous pourrez passer votre Code de la route et commencer votre apprentissage anticipé de la conduite.

Le candidat peut se présenter à l'épreuve pratique à partir de 17 ans. En apprentissage traditionnel, les candidats doivent attendre obligatoirement leurs 18 ans.

Cependant, il est important de noter que même en conduite accompagnée, l'élève doit attendre ses 18 ans pour pouvoir conduire seul.

Quelles sont les conditions pour être accompagnateur ?

Il existe trois conditions pour l'accompagnateur qui va assister le candidat en conduite accompagnée. En effet, celui-ci :

  • Doit avoir obtenu son permis B depuis au moins 5 ans
  • Ne doit pas avoir eu son permis de conduire annulé ou invalidé dans les 5 années précédentes
  • Doit avoir obtenu l'accord de sa compagnie d'assurance

Ces conditions sont indispensables pour pouvoir être accompagnateur.

À noter : un candidat à la conduite accompagnée peut avoir plusieurs accompagnateurs. Les accompagnateurs font souvent partie du cercle familial, mais cela n'est pas une obligation.

Comment se déroule la formation ?

La formation de conduite accompagnée est très encadrée et se déroule en deux grandes étapes :

  • Une phase de formation initiale en auto-école
  • Une phase de conduite accompagnée

La phase de formation initiale en auto-école

Durant cette phase, l'élève va apprendre les notions théoriques et pratiques de la conduite. Accompagné par son auto-école, l'élève a pour objectif d'obtenir son Attestation de Fin de Formation Initiale (AFFI). Afin de suivre l'avancement de l'élève, un carnet d'apprentissage lui sera remis.

Pour obtenir son AFFI, l'élève doit :

  • Effectuer une évaluation préalable d'une heure en auto-école
  • Préparer et obtenir son Code de la route
  • Réaliser au minimum 20h de conduite avec un moniteur d'auto-école (ou 13h minimum si l'élève souhaite passer le permis à boîte de vitesse automatique).

Une fois l'Attestation de Fin de Formation Initiale obtenue, l'élève peut commencer la phase de conduite accompagnée.

La phase de conduite accompagnée

C'est durant cette phase que l'élève va pouvoir conduire en autonomie avec son accompagnateur.

La première étape est de réaliser un premier rendez-vous de conduite avec la présence du moniteur et de l'accompagnateur.

Ensuite, pour valider cette phase de conduite accompagnée, l'élève doit :

  • Conduire avec son accompagnateur pour une durée d'un an minimum
  • Conduire avec son accompagnateur au moins 3 000 km en France. Il est interdit pour l'élève de conduire à l'étranger.
  • Réaliser avec l'auto-école et l'accompagnateur, 2 rendez-vous pédagogiques (le premier entre 4 et 6 mois après la délivrance de l'AFFI, et le second, après avoir parcouru au moins 3 000 km)

Une fois la phase de conduite accompagnée validée, l'élève pourra, dès ses 17 ans, se présenter à l'épreuve pratique du permis de conduire.

Et parce qu'un schéma vaut mieux qu'un long discours, voici un petit récapitulatif en image expliquant les étapes de la conduite accompagnée :

Étapes de la conduite accompagnée

Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée apporte de nombreux avantages non négligeables pour toute personne souhaitant obtenir son permis de conduire.

Le principal avantage que nous avons évoqué plus haut est que, en choisissant un apprentissage anticipé de la conduite, le candidat a un taux de réussite supérieur à celui d'un candidat en apprentissage traditionnel : 75% de réussite contre 50%.

Un deuxième avantage considérable est que la période probatoire, après l'obtention du permis de conduire, est de 2 ans au lieu de 3 ans. Concrètement, cela signifie que les restrictions appliquées aux jeunes conducteurs s'appliqueront 1 an de moins pour un conducteur ayant passé son permis en conduite accompagnée. Celui-ci sera crédité de 12 points au bout de 2 ans, sous réserve de ne commettre aucune infraction.

Hormis ces deux avantages majeurs, nous pouvons également citer le fait que l'accès à l'apprentissage anticipé de la conduite est disponible dès 15 ans et le passage du permis de conduire dès 17 ans. Cela permet à l'élève de commencer son apprentissage plus tôt et d'acquérir une expérience de conduite solide, bien encadrée. Cet apprentissage est d'ailleurs récompensé par les assurances en offrant aux jeunes conducteurs, issus de la conduite accompagnée, un tarif préférentiel sur leur assurance auto.

Par où commencer l'apprentissage anticipé de la conduite ?

Maintenant que vous savez comment se déroule la formation, vous devez surement vous demander par où commencer.

Comme nous venons de l'expliquer, l'apprentissage anticipé de la conduite est une formation très encadrée avec certaines règles et étapes à respecter avant d'obtenir son permis de conduire.

En ce sens, la conduite accompagnée ne peut pas être réalisée en tant que candidat libre, contrairement à une formation traditionnelle. Un élève souhaitant obtenir son permis de conduire en conduite accompagnée doit obligatoirement s'inscrire dans une auto-école.

Vous pouvez compléter votre formation en auto-école avec Code en poche. Vous aurez accès à des fiches mnémotechniques qui résument le Code de la route et vous aident à mémoriser facilement les notions clés.

Le Code de la route étant une des conditions indispensables pour obtenir l'Attestation de Fin de Formation Initiale (AFFI) et à terme, le permis de conduire, sachez que vous pouvez vous entraîner dès maintenant et gratuitement sur nos séries de Code :

Réaliser gratuitement une série d'entraînement