Icon du header

L’installation sécurisée des passagers

Publié le 11 décembre 2019 par Diane Moreau

Mis à jour le 24 avril 2020

L’installation des passagers (adultes et enfants) dans le véhicule doit se faire de façon sécurisée en adoptant des règles et comportements simples, mais efficaces.

La sécurité des passagers adultes

ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant et à l’arrière du véhicule. Une place et une ceinture de sécurité ne peuvent être utilisées que par 1 personne à la fois. Celle-ci permet de limiter les blessures lors d’un accident en évitant l’éjection des passagers et les collisions dans l’habitacle. Ainsi, un passager resté conscient après l’accident a la possibilité de s’extraire du véhicule accidenté si nécessaire

infraction

En cas de non-port de la ceinture de sécurité, le conducteur encourt un retrait de 3 points sur son permis. De plus, conducteur comme passagers encourent chacun une amende de 135€. Le passager majeur qui n’a pas sa ceinture doit payer son amende

Dans certains cas particuliers, pour raison médicale, le port de la ceinture de sécurité peut être dispensé. Pour cela, un certificat médical est obligatoire.

Attention : un accident survenant à 50 km/h peut être mortel sans le port de la ceinture de sécurité !

L’appuie-tête permet d’éviter le coup du lapin (mouvement de la tête vers l’arrière) en cas de collision : le dessus de l’appuie-tête doit être au moins à la même hauteur que le dessus de votre tête

airbag

Les airbags permettent d’amortir les chocs. Il peut y en avoir à l’avant, à l’arrière, devant et sur les côtés. La présence d’airbags dans le véhicule ne dispense pas du port de la ceinture de sécurité

La sécurité des passagers enfants

C’est le conducteur qui est responsable des passagers mineurs (moins de 18 ans). Il en va de sa responsabilité que ces passagers soient attachés et assis dans des sièges adaptés à leur taille (avec ou sans sièges homologués).

Dans le cas contraire, le conducteur encourt une amende de 135€ pour chaque passager mineur non ou mal attaché.

enfant

Les enfants de moins de 135 cm doivent être transportés dans des sièges homologués adaptés à leur âge, leur morphologie et leur poids

Sièges voiture adapter aux enfants

Bien entendu, ces dispositifs doivent être attachés au véhicule à l’aide de la ceinture de sécurité ou d’un harnais.

Un enfant de moins de 10 ans assis à l’arrière n’est pas obligé d’utiliser un siège homologué si sa taille est adaptée à la ceinture de sécurité. À partir de 10 ans, et si sa taille le permet, l’enfant peut s’installer à l’avant.

airbag

Les bébés peuvent être transportés dans des sièges adaptés dos à la route, à l'avant et à l'arrière. Si possible, il est conseillé de les installer à l'arrière droit. En effet, les places arrière sont plus sûres. De plus, étant donné que le stationnement se fait le plus souvent du côté droit de la chaussée, il sera plus pratique de les faire monter ou descendre par la droite

airbag

Il est impératif de désactiver l’airbag passager avant en cas de transport d’un bébé dos à la route

En tant que conducteur, vous pouvez activer la sécurité enfant sur chaque porte arrière : la portière ne peut alors s’ouvrir que depuis l’extérieur. Cette sécurité n’est pas obligatoire, mais elle permet à l’enfant de ne pas pouvoir ouvrir sa portière (volontairement ou involontairement).

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter