Icon du header

L’installation au poste de conduite

Publié le 04 décembre 2019 par Diane Moreau

Mis à jour le 24 avril 2020

S’installer au poste de conduite

L’installation au poste de conduite est une étape primordiale avant de prendre son véhicule. En effet, c’est avant le départ que le conducteur a la possibilité d’effectuer tous les réglages nécessaires pour être à l’aise et bien assis.

Le fait d’être à l’aise en voiture permet d’agir plus rapidement et d’éviter des signes de fatigue précoce.

L’installation

Afin d’être à l’aise, le conducteur doit tout d’abord être habillé en conséquence : avec des vêtements souples et des chaussures adaptées à la conduite.

Siège et dossier :

  • Réglez le recul du siège de façon à ce que votre jambe gauche soit légèrement fléchie lorsque la pédale d’embrayage est enfoncée
  • Réglez également la hauteur et l’inclinaison du dossier afin d’être droit et d’avoir la meilleure visibilité possible
  • L’appuie-tête permet d’éviter le coup du lapin (mouvement de la tête vers l’arrière) en cas de collision : le dessus de l’appuie-tête doit être au moins à la même hauteur que le dessus de votre tête
Réglages siège

Volant :

  • Réglez la profondeur et la hauteur du volant de façon à ne pas avoir les bras complètement tendus, mais légèrement fléchis
  • Tenez le volant à 9h15 ou à 10h10, qui sont les positions recommandées. Ne conduisez jamais avec les pouces ou les mains à l'intérieur du volant (risque de blessure en cas de déclenchement de l’airbag)
Position main volant

Position des pieds :

  • Le pied gauche est utilisé pour la pédale d’embrayage uniquement. Lorsqu’il n’est pas utilisé, il est au repos, à gauche de la pédale d’embrayage
  • Le pied droit est utilisé pour les pédales de frein et d’accélération. Il est situé en face de la pédale de frein et pivote vers l’accélérateur lorsque nécessaire
Position pieds

Attention : dans les voitures à boîte automatique, il n’y a que 2 pédales (pas d’embrayage). Seul le pied droit est utilisé.

La bonne visibilité

retroviseur

Les rétroviseurs : réglez-les du mieux possible afin de réduire la zone des angles morts

Attention : même avec des rétroviseurs bien réglés, les angles morts sont toujours présents. Lorsque je souhaite changer de direction, je dois tourner la tête à gauche (si je vais à gauche) ou à droite (si je vais à droite) pour m’assurer qu’aucun véhicule n’est présent dans l’angle mort.

angles morts
  • Le rétroviseur intérieur : pensez à le basculer en position nuit lorsque nécessaire pour ne pas être ébloui. Le rétroviseur peut être électrochrome (la lumière du miroir s’adapte automatiquement pour ne pas éblouir le conducteur)
  • Les rétroviseurs extérieurs : certains rétroviseurs possèdent une diode qui s’allume en présence d’un véhicule dans l’angle mort. Ces nouveaux équipements représentent une aide pour le conducteur, mais ne doivent pas remplacer les actions de contrôle de celui-ci !

La ceinture de sécurité

ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité : ajustez votre ceinture afin que celle-ci soit non vrillée et bien tendue. La sangle de la ceinture doit passer au milieu de l’épaule ainsi que sur les os du bassin. Elle ne doit pas passer sur le cou !

En résumé

Le réglage des différents équipements s’effectue dans l’ordre suivant :

  • Siège
  • Dossier (y compris appuie-tête)
  • Volant
  • Rétroviseurs
  • Ceinture de sécurité

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter