L’installation au poste de conduite : ordre et réglages à effectuer


  • Publié le 04 décembre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 05 janvier 2022

L'installation au poste de conduite est une compétence évaluée lors de l'examen pratique de la conduite. Ainsi, tout conducteur doit savoir respecter un ordre bien précis pour régler les différents éléments (siège, volant, rétroviseurs, ceinture) de sa voiture. Bien s'installer avant de prendre le volant est très important pour assurer un confort de conduite et garantir la sécurité routière du conducteur et des autres usagers.

Sommaire :

Quel est l'ordre pour s'installer en voiture ?

L’installation au poste de conduite

L'installation au poste de conduite est une étape primordiale avant de prendre son véhicule. En effet, c'est avant le départ que le conducteur a la possibilité d'effectuer tous les réglages nécessaires pour être à l'aise et bien assis.

Pour s'installer en voiture, il est important d'effectuer les différents réglages dans un ordre bien précis. Il est en effet plus cohérent de devoir d'abord régler son siège avant de régler ses rétroviseurs.

Ainsi, le réglage des différents équipements doit s'effectuer dans l'ordre suivant :

  • Siège
  • Dossier (y compris appui-tête)
  • Volant
  • Rétroviseurs
  • Ceinture de sécurité

Tout candidat au Code de la route doit connaitre cet ordre d'installation au poste de conduite. Cette compétence est notamment évaluée lors de l'examen pratique du permis de conduire.

Comment bien s'installer au poste de conduite ?

Pour être bien installé au poste de conduite et afin d'être à l'aise, le conducteur doit tout d'abord être habillé en conséquence : avec des vêtements souples et des chaussures adaptées à la conduite. Le fait d'être confortablement installé en voiture permet d'agir plus rapidement, de mieux maitriser son véhicule et d'éviter des signes de fatigue précoce.

Bien s’installer au poste de conduite

Le réglage du siège, du dossier et de l'appui-tête

Le réglage du siège, du dossier et de l'appui-tête est la première étape à effectuer lors de l'installation au poste de conduite. En effet, tous les autres réglages dépendront de la position du conducteur. Pour correctement ajuster ces différents éléments, procédez de la façon suivante :

  • Réglez le recul du siège de façon à ce que votre jambe gauche soit légèrement fléchie lorsque vous appuyez au maximum sur la pédale d'embrayage
  • Réglez également la hauteur et l'inclinaison du dossier afin d'être droit et d'avoir la meilleure visibilité possible sur la route
  • Ajustez l'appui-tête de manière à ce que le dessus de l'appui-tête soit au moins à la même hauteur que le dessus de votre tête
Réglages du siège, du dossier et de l’appui-tête

L'ajustement de l'appui-tête n'est pas à négliger, car il s'agit avant tout d'un élément de sécurité et non de confort. En effet, celui-ci permet d'éviter le coup du lapin (mouvement de la tête vers l'arrière) en cas d'accident.

La position des pieds sur les pédales

La position des pieds sur les pédales est également une notion théorique à absolument connaitre pour l'examen du Code de la route et de la conduite.

  • Le pied gauche est utilisé pour la pédale d'embrayage uniquement. Lorsqu'il n'est pas utilisé, il est au repos, à gauche de la pédale d'embrayage
  • Le pied droit est utilisé pour les pédales de frein et d'accélération. Il est situé dans l'axe de la pédale de frein et, en conservant toujours le talon au sol, pivote vers l'accélérateur lorsque cela est nécessaire

L'usager doit appuyer sur les pédales avec la plante des pieds et non avec les orteils.

Position des pieds sur les pédales

Dans les voitures à boîte automatique, il n'y a que 2 pédales : le frein et l'accélérateur. Étant donné que ces voitures ne possèdent pas d'embrayage, seul le pied droit est utilisé par le conducteur.

La position des mains sur le volant

La bonne position des mains sur le volant est importante pour la maitrise du véhicule et pour éviter toute fatigue précoce au conducteur. Ainsi, vous pouvez régler la profondeur et la hauteur du volant de façon à ne pas avoir les bras complètement tendus, mais légèrement fléchis.

Les mains sur le volant doivent être placées en position 9h15 ou 10h10. Ces positions recommandées vous donnent la flexibilité nécessaire pour pouvoir correctement tenir et tourner le volant.

Position des mains sur le volant

Par contre, ne conduisez jamais avec les pouces ou les mains à l'intérieur du volant. En effet, il existe un risque de blessures en cas de déclenchement de l'airbag.

Le réglage des rétroviseurs

Le rétroviseur intérieur et les rétroviseurs extérieurs permettent au conducteur d'avoir un contact visuel indirect avec l'arrière du véhicule. Le réglage des rétroviseurs est donc une étape très importante avant de prendre la route.

Des rétroviseurs correctement ajustés permettent de réduire au maximum les zones d'angles morts. Cependant, même avec des rétroviseurs bien réglés, les angles morts sont toujours présents. Lorsqu'un usager souhaite changer de direction, celui-ci doit tourner la tête à gauche ou à droite, pour s'assurer qu'aucun piéton ou véhicule n'est présent dans un angle mort.

Réglage des rétroviseurs et angles morts

Voici quelques spécificités propres aux rétroviseurs intérieurs et extérieurs :

  • Le rétroviseur intérieur : pensez à le basculer en position nuit lorsque cela est nécessaire pour ne pas être ébloui par les feux des autres usagers. Le rétroviseur intérieur peut être électrochrome. Cela signifie que la lumière du miroir s'adapte automatiquement à la luminosité pour ne pas éblouir le conducteur.
  • Les rétroviseurs extérieurs : certains rétroviseurs possèdent une diode qui s'allume en présence d'un véhicule dans l'angle mort. Ces nouveaux équipements représentent une aide pour le conducteur, mais ne doivent pas remplacer les actions de contrôle des angles morts !

La ceinture de sécurité

La ceinture est un dispositif de sécurité primordial qui permet de sauver de nombreuses vies chaque année. Il est donc nécessaire, avant de prendre la route, que le conducteur s'assure que tous les passagers aient bien attaché leur ceinture de sécurité et que celles-ci soient correctement positionnées. En effet, une ceinture mal positionnée pourrait entrainer de graves blessures lors d'un accident de la route.

Pour bien positionner votre ceinture de sécurité, assurez-vous que celle-ci soit non vrillée et bien tendue. La sangle de la ceinture doit passer au milieu de l'épaule ainsi que sur les os du bassin. Elle ne doit pas passer sur le cou !