Icon du header

Les aides technologiques

Publié le 12 décembre 2019 par Diane Moreau

Mis à jour le 24 avril 2020

Les aides au freinage

L’ABS (ou ABR pour AntiBlocage des Roues) est un dispositif de sécurité automatique permettant d’éviter le blocage des roues lors d’un freinage d’urgence. Ce comportement permet au conducteur de garder le contrôle de la direction du véhicule

L’AFU (Assistance au Freinage d’Urgence) est un dispositif de sécurité automatique obligatoirement associé à l’ABS (il ne peut pas y avoir d’AFU sans ABS). Son rôle est de détecter un freinage d’urgence (en fonction de la vitesse d’enfoncement de la pédale de frein) et d’amplifier ainsi le freinage à son maximum (avant blocage des roues)

Attention : ni l’ABS ni l’AFU ne diminuent la distance de freinage !

En cas d’urgence, il faut appuyer à fond sur la pédale de frein et non de façon successive.

Les aides à la tenue de route

L’ESP (Electronic Stability Program) est un dispositif de sécurité automatique qui détecte la perte de stabilité de la voiture puis répartit automatiquement le freinage sur les roues pour compenser le dérapage. Il permet de ramener la voiture sur la bonne trajectoire

L’ESP est efficace sur un véhicule roulant à une vitesse maîtrisée. Il devient peu, voir pas efficace, lorsque la vitesse est trop élevée.

Les aides à la conduite

régulateur

Le régulateur de vitesse permet au conducteur de définir et de garder une vitesse constante. Celui-ci n’a plus besoin d’appuyer sur l’accélérateur pour avancer, le véhicule roule à la vitesse définie. Si le conducteur freine ou appuie sur l’embrayage, le régulateur est automatiquement désactivé

Le régulateur est particulièrement adapté sur route et autoroute, mais déconseillé en agglomération (les changements de vitesse y sont fréquents). Il faut également faire attention, car le régulateur peut entraîner, à la longue, une perte de vigilance.

Le régulateur de vitesse adaptatif fonctionne comme un régulateur traditionnel, mais permet en plus de gérer les distances de sécurité avec le véhicule qui vous précède.

limiteur de vitesse

Le limiteur de vitesse permet au conducteur de définir une vitesse limite à ne pas dépasser. Même si le conducteur appuie sur l’accélérateur, le véhicule ne dépassera pas la vitesse limite définie. Par contre, contrairement au régulateur, la vitesse n’est pas constante et le conducteur doit garder le pied sur l’accélérateur

Le limiteur de vitesse est particulièrement adapté à la conduite en ville.

radar de recul

Le radar et la caméra de recul permettent au conducteur d’avoir une meilleure idée de la distance qui sépare le véhicule des obstacles (voiture stationnée, poteau...). Une alarme retentit en cas d’obstacle proche détecté

rétroviseur

L’avertisseur d’angle mort allume un témoin de couleur jaune, orange ou rouge sur le rétroviseur extérieur afin de signaler au conducteur une présence dans l’angle mort

Même équipé d’un radar de recul ou d’un avertisseur d’angle mort, le conducteur doit toujours effectuer les contrôles nécessaires (tourner la tête, analyser les rétroviseurs...).

bluetooth

Le système embarqué de téléphonie utilise la technologie Bluetooth pour permettre au conducteur de passer des appels sans tenir un appareil en main ou avoir des écouteurs dans les oreilles. C’est le seul moyen autorisé pour passer un appel en conduisant

direction assistée

La direction assistée permet de tourner plus facilement le volant sans avoir à fournir un effort trop important

gps

Le GPS permet de suivre un itinéraire qu’il faut planifier avant le départ. Les instructions sonores permettent de ne pas quitter la route des yeux

Certains véhicules encore plus récents possèdent d’autres aides à la conduite comme l’alerte de franchissement de ligne (alerte le conducteur en cas d’écart) ou bien l’assistance active au maintien de voie (corrige automatiquement la trajectoire en cas d'écart).

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter