L'achat éco-responsable d'une voiture


  • Publié le 13 décembre 2019 par Sébastien Depardieu, mis à jour le 04 mai 2022

Le changement climatique est un enjeu majeur de notre siècle. Les conducteurs sont incités à prendre en considération leur impact sur l'environnement en adaptant leurs modes de déplacement à leurs besoins (éco-mobilité), en conduisant de manière souple (éco-conduite) ou encore en achetant de manière éco-responsable. Pour l'achat d'une voiture, plusieurs critères sont à prendre en compte : les besoins de l'acheteur, la consommation en carburant aux 100 km, les rejets en CO2, le choix des pneus, ou encore, le type de carburant du véhicule (essence, diesel, électrique...).

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un achat éco-responsable pour une voiture ?

L'industrie automobile a beaucoup évolué en matière de politique anti-pollution. En tant que conducteur, vous devez connaître tous les éléments importants pour être en mesure de choisir un véhicule éco-responsable.

Vue aérienne d’une forêt

Les différents critères à prendre en compte pour acheter un véhicule éco-responsable sont :

  • Les types et la fréquence de vos déplacements
  • Le type de carburant
  • La consommation aux 100 km
  • Le nombre de passagers à transporter
  • Les équipements facilitant l'éco-conduite

À savoir : une boîte automatique consomme plus qu'une boîte manuelle. Néanmoins, cet inconvénient devient de plus en plus négligeable sur les voitures récentes.

Pour être en conformité avec la réglementation, la limite à ne pas dépasser pour le bruit de mon véhicule est de 74 dB. En effet, le bruit est également un type de pollution, on parle de « pollution sonore ». Le niveau sonore d'un véhicule peut être contrôlé et mesuré avec un dispositif placé à la sortie du pot d'échappement.

Acheter une voiture de manière éco-responsable

L'étiquette énergie

L'étiquette énergie est obligatoirement affichée sur les véhicules neufs dans tous les lieux de vente. Pour un véhicule d'occasion, celle-ci n'est pas obligatoire.

L'étiquette énergie permet de connaître la consommation de carburant et les émissions en CO2 d'un véhicule. Il est ainsi possible de comparer ces critères entre deux véhicules.

Étiquette énergie

En achetant un véhicule avec une faible consommation et un faible niveau d'émission, vous faites des économies à chaque plein, tout en réduisant votre impact environnemental en rejetant moins de CO2 dans l'atmosphère.

Savoir choisir ses pneus

Souvent peu pris en considération, les pneus jouent également un rôle important sur la consommation d'un véhicule. Une étiquette existe pour permettre à un conducteur de choisir ses pneus selon 3 critères :

  • La consommation de carburant (1)
  • L'adhérence sur sol mouillé (2)
  • Le bruit de roulement (3)
Étiquette pour le choix des pneus

Le choix des pneus peut avoir un impact assez conséquent sur la consommation de carburant d'un véhicule. En effet, un pneu qui a la note de « A » permet de réduire la consommation de 7% par rapport à un pneu noté « G ».

Cela n'est pas négligeable lorsque l'on sait que les pneus sont responsables d'environ 20% de la consommation d'essence.

Les véhicules hybrides et électriques

Le choix du carburant utilisé par le véhicule est un élément indispensable d'un achat éco-responsable. Les véhicules hybrides et électriques sont une bonne alternative aux carburants traditionnels (essence et diesel). Les constructeurs automobiles en proposent un large choix.

Voiture électrique

Les véhicules électriques n'émettent ni polluant ni gaz à effet de serre. Ils sont également peu bruyants et peuvent s'auto-recharger dans les descentes et lors du freinage.

Les voitures électriques restent très minoritaires, même si les constructeurs ont amélioré leur autonomie et que le gouvernement a mis en place des primes à la conversion. Pour l'instant, leur autonomie reste limitée et leur usage est plutôt réservé à la ville. Les véhicules électriques permettant de faire de long trajets restent encore très chers à l'achat.

Voiture hybride

Les véhicules hybrides représentent une solution mixte entre les véhicules électriques et essences/diesel. Ces véhicules permettent en effet d'avoir les bénéfices de l'électrique en limitant les inconvénients.

Quelles sont les primes accordées ?

Bonus et malus

Depuis quelques années, le gouvernement a mis en place un système de bonus/malus. Cela se traduit par la possibilité de bénéficier d'une aide financière à l'achat (bonus) si vous achetez un véhicule électrique. Par contre, si vous achetez un véhicule trop polluant, les frais d'immatriculation seront plus élevés (malus ou écotaxe).

La prime à la conversion consiste à vous faire bénéficier d'une prime (en plus de celle du bonus écologique) en vous séparant de votre ancien véhicule polluant. Pour pouvoir en bénéficier, certaines conditions sont à respecter. Par exemple, cette prime dépend de votre situation fiscale.