La bande et la piste cyclable au Code de la route


  • Publié le 01 novembre 2021 par Sébastien Depardieu

Les pistes et bandes cyclables sont des aménagements prévus pour améliorer le partage de la route. Ces voies, exclusivement réservées aux cyclistes et conducteurs d’engins de déplacement personnel motorisés, possèdent une réglementation et une signalisation qui leur sont propres. Tout candidat au Code de la route doit connaître ces règles spécifiques pour pouvoir réussir l’épreuve théorique et conduire en toute sécurité à proximité de ces infrastructures.

Sommaire :

Pistes et bandes cyclables : définitions

Qu'est-ce qu'une bande cyclable ?

Une bande cyclable est une voie de la chaussée réservée aux cyclistes et aux conducteurs d'engins de déplacement personnel motorisés (EDPM).

Une bande cyclable n'est pas séparée physiquement des autres voies de circulation où roulent les autres usagers (moto, voiture, etc.). La bande cyclable est généralement délimitée du reste de la chaussée par de la peinture.

Bande cyclable délimitée par de la peinture

Qu'est-ce qu'une piste cyclable ?

Une piste cyclable est une chaussée exclusivement réservée aux cyclistes et aux conducteurs d'engins de déplacement personnel motorisés.

Si une piste cyclable est présente le long d'une route, elle est physiquement séparée des voies des autres usagers. Cette séparation peut se faire par : un petit trottoir, un muret, une barrière, etc.

Piste cyclable à double sens de circulation

Quelles sont les différences entre une piste et une bande cyclable ?

Les pistes et bandes cyclables sont toutes les deux des voies réservées uniquement aux cyclistes et aux conducteurs d'engins de déplacement personnel motorisés afin d'améliorer le partage de la route.

La différence entre ces deux infrastructures se situe au niveau de la séparation entre la voie réservée aux cyclistes et la voie (ou les voies) où circulent d'autres types de véhicules, comme les voitures. Une bande cyclable est séparée des autres usagers uniquement par un marquage au sol, tandis que les pistes cyclables sont séparées physiquement des autres usagers.

Signalisation des pistes et bandes cyclables

Les panneaux

Deux types de panneaux peuvent être présents pour indiquer aux cyclistes la présence d'une voie qui leur est réservée.

Les deux panneaux suivants indiquent le début et la fin d'une bande ou piste cyclable conseillée. Ce sont des panneaux carrés à fond bleu, c'est-à-dire des panneaux d'indications. Les cyclistes (ou conducteurs d'EDPM) n'ont pas l'obligation d'utiliser la voie qui leur est réservée.

Panneau d’indication d’une bande ou piste cyclable

Les panneaux suivants indiquent également le début et la fin d'une bande cyclable. En revanche, ce sont des panneaux d'obligation : ils sont ronds à fond bleu. Le panneau de gauche ci-dessous rend l'utilisation de la bande ou piste cyclable obligatoire. Le panneau de droite, quant à lui, met fin au caractère obligatoire de la voie réservée aux vélos et aux EDPM.

Panneau d’obligation d’une bande ou piste cyclable

Les marquages au sol

De manière générale, les marquages au sol de couleur verte sont utilisés lorsqu'ils font référence aux cyclistes. Attention : cela ne signifie pas que tous les marquages à destination des cyclistes sont de couleur verte. En effet, ces marquages peuvent aussi être de couleur blanche ou de couleur jaune s'il s'agit d'un marquage temporaire.

Reconnaître une voie réservée pour les vélos et EDPM

En plus des panneaux vus précédemment, il est possible de reconnaître une bande ou piste cyclable à l'aide d'un pictogramme représentant un vélo peint sur le sol.

S'il n'y a pas de panneau d'obligation, l'utilisation de cette voie réservée est facultative.

Zones à risque

Un damier vert peut être présent au sol pour avertir les usagers d'une zone à risque.

Damier vert dans un carrefour à sens giratoire

Par exemple, sur l'image ci-dessus, une piste cyclable fait le tour d'un carrefour à sens giratoire. Au niveau des entrées et sorties pour les véhicules motorisés, il y a un risque de collision entre un usager vulnérable (cycliste ou EDPM) et un autre usager (voiture, bus, ...).

Pour attirer l'attention des usagers sur ce risque, un damier vert est peint sur le sol. Ainsi, les conducteurs de véhicules motorisés ont l'information qu'il s'agit d'une zone dangereuse où des cyclistes peuvent circuler. Les cyclistes, quant à eux, doivent être particulièrement prudents avant de s'engager sur la route.

À noter : ce marquage peut également être de couleur jaune si celui-ci a un caractère temporaire.

Quelles pistes cyclables peut emprunter un cycliste ?

Comme pour les voitures, il existe des sens de circulation sur les pistes cyclables.

Si une piste cyclable est présente de chaque côté de la route, le Code de la route stipule que les usagers doivent utiliser la piste se situant du côté droit.

De plus, il est fréquent que le sens d'une piste cyclable soit indiqué par un marquage au sol. Deux informations peuvent permettre de connaître le sens d'une piste cyclable :

  • Une flèche indiquant le sens de circulation
  • L'orientation du pictogramme représentant le vélo

Si c'est le cas, les cyclistes doivent respecter le sens imposé par le marquage au sol et ne pas remonter la piste en contre sens.

Sur l'image ci-dessous, la piste cyclable est à double sens de circulation. Le marquage au sol indique où doivent circuler les cyclistes en fonction de leur sens de circulation.

Piste cyclable à double sens de circulation

Qui a la priorité sur une piste cyclable ?

Lorsqu'un cycliste ou un conducteur d'EDPM circule sur une bande ou piste cyclable, il doit appliquer les règles du Code de la route. Il doit notamment respecter :

  • Les feux
  • Les priorités à droite
  • Les panneaux (Stop, Cédez-le-passage, etc.)
  • La priorité aux piétons souhaitant traverser à un passage piéton
  • Etc.

Une piste cyclable est avant tout une voie de circulation. Même si cette voie est réservée aux cyclistes, toutes les règles du Code de la route concernant les priorités s'y appliquent.

Cependant, les autorités locales peuvent modifier la signalisation afin de changer les règles de priorités d'une piste cyclable. Dans tous les cas, les cyclistes doivent respecter les règles imposées par la signalisation (panneaux et marquages au sol).

Quels usagers peuvent emprunter les pistes cyclables ?

Les bandes et pistes cyclables sont exclusivement réservées aux cyclistes et aux conducteurs d'engins de déplacement personnel motorisés.

Néanmoins, l'article R431-9 du Code de la route prévoit que les autorités locales peuvent autoriser la circulation des cyclomoteurs (sans side-car ni remorque) sur ces voies réservées. Dans ce cas, un panonceau sous le panneau de piste cyclable indiquera cette autorisation pour les cyclomoteurs.

Panonceau autorisant l’accès aux cyclomoteurs

Sans autorisation explicite, les conducteurs de cyclomoteur ont l'interdiction de circuler sur une voie réservée aux cyclistes.

À noter également que l'article R412-35 du Code de la route prévoit que si les piétons ne peuvent pas circuler sur un emplacement qui leur est réservé, comme un trottoir, ils peuvent circuler sur les autres parties de la route. Ainsi, les piétons peuvent être amenés à circuler sur une bande ou piste cyclable s'ils ne peuvent pas circuler sur un aménagement qui leur est dédié.