Le chargement du véhicule : coffre, remorque et encombrants


  • Publié le 20 novembre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 01 décembre 2021

Les notions sur le chargement du véhicule font partie des informations théoriques à connaître pour l'examen du Code de la route. Que ce soit pour le transport de passagers, d'animaux, de bagages ou d'objets encombrants, le conducteur d'un véhicule se doit de respecter la réglementation en vigueur. Tracter une remorque est également réglementé et un permis de conduire spécifique, en plus du permis B, peut s'avérer nécessaire en fonction du poids de cette dernière.

Sommaire :

Le transport des passagers et des animaux

Transport des passagers

Un conducteur qui possède le permis B a la possibilité de transporter jusqu'à 8 passagers. Cela fait un total de 9 personnes au maximum dans un véhicule (conducteur compris). Pour pouvoir dépasser cette limite, le conducteur doit posséder le permis de transport en commun.

Dans tous les cas, le nombre de passagers présents dans le véhicule ne doit pas être supérieur au nombre de places assises inscrites sur le certificat d'immatriculation.

Pour la sécurité du passager situé à côté du conducteur, celui-ci ne doit pas poser ses pieds sur le tableau de bord. Ce comportement est très risqué et entraînerait de graves blessures suite au déclenchement de l'airbag.

Passager enfant

Le transport d'enfants : il faut s'assurer que les enfants sont tous bien attachés. Jusqu'à leurs 18 ans, c'est le conducteur du véhicule qui en est responsable. De plus, en stationnement, il est préférable de faire descendre les enfants côté trottoir plutôt que côté rue

Transport de passagers en voiture

Transport des animaux de compagnie

Le transport des animaux en voiture est autorisé par le Code de la route. Cependant, celui-ci doit se faire en respectant des principes simples de sécurité.

Un animal de compagnie ne doit pas être transporté en liberté dans le véhicule. En effet, ce comportement est dangereux à la fois pour les passagers, mais également pour l'animal. Un chien non attaché pourrait se balader au sein de l'habitacle et gêner les mouvements ou déconcentrer le conducteur. De plus, en cas de freinage brusque, l'animal pourrait être projeté vers l'avant.

Il est donc préférable de transporter l'animal dans une caisse (elle-même attachée à une ceinture de sécurité), ou bien de l'isoler de l'habitacle avec un filet. Une autre alternative existe grâce à des dispositifs conçus spécialement pour le transport d'animaux en voiture. Ils permettent d'attacher l'animal à une ceinture de sécurité à l'aide de son harnais. Ainsi, en cas de freinage dynamique, l'animal pourra être maintenu par la ceinture de sécurité, limitant le risque de blessures.

Le chargement d'objets en voiture : réglementation du Code de la route

Les objets non encombrants

Lorsque cela est possible, les bagages doivent être rangés dans le coffre du véhicule. Le coffre d'une voiture est en endroit clos et séparé de l'habitacle, spécialement conçu pour y ranger des affaires de petite ou de moyenne taille.

En tant que conducteur, vous devez vous assurer qu'aucun objet n'est placé sur la plage arrière du véhicule. En effet, tout objet placé sur la plage arrière constitue un projectile potentiel en cas de freinage d'urgence.

Les bagages disposés sur la plage arrière peuvent également, en fonction de leur taille, gêner la visibilité du conducteur dans le rétroviseur intérieur.

Les objets volumineux et encombrants

Dans certaines situations, la place disponible dans le coffre du véhicule ou dans un coffre de toit peut s'avérer insuffisante. Certains objets volumineux nécessitent parfois d'être directement attachés sur le toit de la voiture.

Le Code de la route impose des limitations concernant le transport des objets volumineux et encombrants :

  • En largeur : le chargement ne doit pas dépasser 2,55 mètres
  • En longueur : le chargement ne doit pas dépasser l'avant du véhicule. À l'arrière, celui-ci peut dépasser jusqu'à 3 mètres. À partir d'un mètre de dépassement, il faut fixer un dispositif réfléchissant à l'extrémité, qui doit être complété d'un feu rouge en cas de mauvaise visibilité (nuit, brouillard)
  • En hauteur : il n'existe aucune limitation pour la hauteur. En cas de chargement en hauteur, le conducteur doit faire attention à respecter les interdictions de certains accès (exemple : tunnel interdit aux véhicules de plus de 2 mètres de hauteur)
Limites en longueur du chargement d’objets encombrants sur le toit d’une voiture

Lors du chargement de la voiture, faites attention à également laisser visible la plaque d'immatriculation : si un objet la cache, il faut fixer une deuxième plaque d'immatriculation par-dessus.

Transport de bagages en voiture

Avec un chargement conséquent, il peut être nécessaire d'augmenter la pression des pneus et de régler la hauteur des feux avant afin de ne pas éblouir les autres usagers

Le transport de remorque et de caravane

Une remorque est un véhicule qui ne possède pas de moteur. Pour pouvoir avancer, cette dernière doit être tractée par un autre véhicule (voiture, camionnette...). Les remorques sont généralement utilisées pour transporter des biens ou des marchandises.

Pour pouvoir tracter une remorque ou une caravane, le permis B suffit à condition de respecter certaines règles concernant le poids.

Avez-vous déjà entendu parler du PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) ? C'est le poids maximum qu'un véhicule peut atteindre en prenant en compte son propre poids ainsi que celui de son chargement. Cette notion est maintenant appelée la MMTA (Masse Maximale Techniquement Admissible) au Code de la route. Avec le permis B, il est possible de conduire un véhicule dont la MMTA est inférieure ou égale à 3,5 tonnes.

Cette notion est très importante pour comprendre la réglementation concernant le transport d'une remorque. En effet, si la MMTA de la remorque est inférieure ou égale à 750 kg, le permis B est suffisant.

Par contre, si la MMTA de la remorque dépasse les 750 kg, il faut alors s'intéresser au poids de l'ensemble (véhicule + remorque) pour savoir quel permis de conduire est nécessaire :

  • Si la MMTA totale (véhicule + remorque) est inférieure ou égale à 3 500 kg, le permis B suffit
  • Si la MMTA totale est supérieure à 3 500 kg et inférieure ou égale à 4 250 kg, le permis B96 (permis B + formation de 7 heures) est nécessaire
  • Si la MMTA totale est supérieure à 4 250 kg, le permis BE est obligatoire

Et puisqu'un dessin vaut mieux qu'un long discours, en voici un récapitulatif :

Permis nécessaire pour tracter une remorque en fonction de la MMTA

Pour être reconnaissables dans la circulation générale, les remorques doivent posséder des catadioptres de forme triangulaire à l'arrière.

Plaque d’immatriculation

Dans tous les cas, si la MMTA de la remorque dépasse les 500 kg, celle-ci devra avoir ses propres papiers : un certificat et une plaque d'immatriculation

Remorque

En tant que conducteur, lors de la traction d'une remorque, il est important de prendre en considération certains facteurs pouvant affecter le comportement du véhicule. L'exposition au vent latéral, la tenue de route dans les virages et l'augmentation de la distance d'arrêt lors du freinage sont des facteurs pouvant impacter le véhicule lors du transport d'une remorque