Les distances de sécurité à respecter


  • Publié le 17 novembre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 04 septembre 2021

La distance de sécurité à respecter représente la distance minimale à avoir entre un véhicule et celui qui le précède. Ainsi, en cas de freinage d'urgence, l'usager aura le temps nécessaire pour percevoir le danger et s'arrêter avant qu'il n'y ait collision. Les distances de sécurité sont liées à la vitesse : plus la vitesse est grande et plus la distance de sécurité doit être importante. Connaître et respecter ces distances est primordial au Code de la route pour assurer la sécurité de tous les usagers.

Sommaire :

Qu'est-ce que la distance de sécurité ?

La distance de sécurité est l'intervalle à laisser entre mon véhicule et le véhicule qui me précède. Au Code de la route, le respect de cette distance est très important dans le cadre de la sécurité routière.

En effet, en cas de situation d'urgence et si un conducteur freine brusquement, l'usager qui le suit doit avoir le temps et la distance nécessaire pour s'arrêter avant qu'il n'y ait collision.

La distance de sécurité est donc directement liée à la distance d'arrêt d'un véhicule, qui est elle-même liée à la distance de freinage et au temps de réaction du conducteur. Toutes ces notions étant reliées à la vitesse du véhicule, plus un usager roule vite et plus la distance de sécurité doit être grande.

En cas de non-respect des distances de sécurité, le conducteur risque une amende de quatrième classe avec le retrait de 3 points, la suspension du permis de conduire pour une durée de 3 ans et 135 € d'amende.

Nous avons évoqué les distances de sécurité à avoir avec le véhicule qui précède, mais il existe également des distances de sécurité latérale à respecter avec les autres véhicules ou les usagers vulnérables.

Comment calculer les distances de sécurité ?

La distance de sécurité à avoir avec le véhicule qui nous précède, en fonction de notre vitesse, peut se calculer simplement et approximativement à l'aide de la formule suivante :

  • Je prends le(s) chiffre(s) des dizaines de la vitesse
  • Je le multiplie par 6
  • J’obtiens la distance de sécurité en mètre

Exemples :

  • Avec une vitesse de 50 km/h5 x 6 = 30 mètres est l'intervalle minimum à laisser
  • Avec une vitesse de 80 km/h8 x 6 = 48 mètres est l'intervalle minimum à laisser
  • Avec une vitesse de 110 km/h11 x 6 = 66 mètres est l'intervalle minimum à laisser
  • Avec une vitesse de 130 km/h13 x 6 = 78 mètres est l'intervalle minimum à laisser

Avec ce calcul, on voit clairement que les distances de sécurité dépendent de la vitesse à laquelle circulent les véhicules.

Comment savoir si la distance de sécurité est suffisante ?

Avec le véhicule qui précède

On vient de voir que la distance qui doit séparer deux véhicules qui se suivent dépend de la vitesse à laquelle les véhicules roulent.

Il y a cependant une information qui reste vraie, quelle que soit la vitesse : deux véhicules qui se suivent doivent être distants d'au moins 2 secondes.

Par exemple : si le véhicule qui me précède passe à côté d'un arbre, je dois passer à côté de ce même arbre au moins 2 secondes après lui.

Distance de sécurité de 2 secondes

Quand le véhicule qui me précède passe à côté d'un élément remarquable, tel qu'un panneau, je commence à dire la phrase : "Un éléphant, deux éléphants". Cette phrase est très pratique, car elle prend environ 2 secondes pour être dite (en prenant bien soin de marquer la virgule).

Si j'ai atteint le repère avant d'avoir fini la phrase, je suis trop près du véhicule qui me précède.

Sur l'autoroute

Panneau entrée d'autoroute

Sur autoroute à 130 km/h, le marquage au sol permet de connaître la distance de sécurité à laisser avec le véhicule qui nous précède très facilement. Cette distance de sécurité correspond à deux lignes de bande d'arrêt d'urgence.

Dans un tunnel

Tunnel

Certains tunnels sont équipés de diodes bleues ou de chevrons. Si un tunnel est équipé d'un tel équipement, la distance qui sépare deux véhicules doit alors être d'au moins deux diodes (ou deux chevrons).

Distances latérales de sécurité

Distance de sécurité latérale

Pour croiser ou dépasser un autre véhicule, il faut laisser une certaine distance de sécurité latérale. Il n'existe pas de distance minimale officielle pour cette distance de sécurité, mais elle doit être suffisante pour qu'il n'y ait pas de danger, même si le véhicule croisé ou dépassé fait un écart.

Distance de sécurité latérale avec un deux roues

Pour dépasser un usager vulnérable (piéton, deux-roues, etc.), il y a une distance latérale de sécurité minimale à respecter :

  • En agglomération : distance latérale de sécurité d'au moins 1 mètre
  • Hors agglomération : distance latérale de sécurité d'au moins 1,5 mètre

Lien entre la distance de sécurité, la distance d'arrêt, la distance de freinage et le temps de réaction

La distance de sécurité est directement liée à la distance d'arrêt. En effet, l'intervalle de sécurité à laisser avec le véhicule qui précède doit être au moins supérieur à la distance d'arrêt sinon il y aurait collision en cas d'arrêt d'urgence.

Ainsi, tous les facteurs qui impactent la distance d'arrêt impactent la distance de sécurité. On pourra notamment citer l'état du conducteur qui peut augmenter la distance parcourue pendant le temps de réaction, ou encore l'état de la chaussée par mauvais temps qui augmente la distance de freinage.

Attention, dans ces cas-là, comme une forte pluie, la distance de sécurité à respecter doit alors être supérieure à 2 secondes.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter