Est-il obligatoire d’avoir un éthylotest dans son véhicule ?


  • Publié le 01 décembre 2021 par Sébastien Depardieu

L'éthylotest est un appareil qui permet de mesurer le taux d'alcool dans l'organisme. Il a été obligatoire d'en posséder dans son véhicule pendant plusieurs années. Aujourd'hui, posséder un éthylotest est facultatif. Néanmoins, pour garantir la sécurité routière, il est important de vérifier son alcoolémie avant de prendre le volant dans le cas où de l'alcool a été consommé. Pour faciliter ces dépistages, l'état a mis en place certaines mesures pour améliorer l'accessibilité à ces appareils d'auto-dépistage.

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un éthylotest ?

Pour garantir la sécurité routière, le Code de la route interdit à toute personne ayant un taux d'alcool incompatible avec la conduite de prendre le volant. Cette limite d'alcoolémie est fixée à :

  • 0,2 gramme d'alcool par litre de sang pour les jeunes conducteurs
  • 0,5 gramme d'alcool par litre de sang chez les conducteurs expérimentés

Les éthylotests sont utiles pour savoir s'il est possible de prendre le volant après une consommation d'alcool. En effet, ils permettent de tester l'alcoolémie et de savoir si le seuil maximum autorisé pour conduire est dépassé.

Illustration d’un éthylotest chimique

Il faut néanmoins rester prudent lors de l'utilisation d'un éthylotest. L'alcool consommé ne se diffuse pas instantanément dans l'organisme. Il faut compter entre 30 minutes et 1 heure après la prise du dernier verre pour atteindre le pic d'alcoolémie. Ainsi, utiliser un éthylotest juste après avoir bu un verre d'alcool peut fausser le résultat.

Les différents types d'éthylotests

Il existe deux types d'éthylotests :

  • L'éthylotest chimique, aussi appelé alcootest
  • L'éthylotest électronique

L'alcootest permet de savoir si une certaine alcoolémie est atteinte. Le résultat indique simplement si le taux d'alcool a été dépassé, sans indiquer la valeur précise de l'alcoolémie. Pour que le test soit pertinent, l'alcootest doit être choisi en fonction de l'usager qui l'utilise. Pour un conducteur expérimenté, il devra être calibré à 0,5 g/l de sang, tandis que pour un jeune conducteur il devra être à 0,2 g/l de sang. Ce type d'éthylotest n'est utilisable qu'une seule fois.

L'éthylotest électronique est, quant à lui, réutilisable. De plus, il indique sur un écran la valeur du taux d'alcool mesurée.

Illustration d’un éthylotest électronique

L'éthylotest est-il obligatoire ?

Pendant plusieurs années, l'éthylotest a fait partie des équipements obligatoires à posséder dans son véhicule. Cette obligation a été levée en mai 2020. Aujourd'hui, le Code de la route n'impose plus d'avoir un éthylotest dans sa voiture.

Les conducteurs jugeant cela nécessaire peuvent toujours posséder un éthylotest dans leur véhicule. Ils pourront ainsi facilement mesurer leur alcoolémie avant de prendre le volant.

L'éthylotest antidémarrage

L'éthylotest antidémarrage (EAD) est un système imposant au conducteur de tester son alcoolémie pour pouvoir démarrer la voiture. Si l'alcoolémie est trop élevée, alors la voiture ne démarrera pas.

Bouton de démarrage d’une voiture

Certains conducteurs ayant commis une infraction sur la route liée à l'alcool peuvent être dans l'obligation de ne pouvoir conduire que des véhicules équipés de ce système antidémarrage.

Cette sanction est décidée par un juge et peut durer jusqu'à 5 ans.

Où se procurer un éthylotest ?

Dans quels magasins acheter un éthylotest ?

Depuis le 1er juillet 2021, tout établissement vendant de l'alcool à emporter doit obligatoirement proposer des éthylotests à la vente. Ces magasins peuvent être :

  • des grandes surfaces
  • des épiceries
  • etc.

Cette obligation est également valable pour les sites internet vendant de l'alcool.

Les magasins sont libres de choisir le type d'éthylotest qu'ils mettent à la vente : chimique ou électronique.

Les débits de boissons ouverts la nuit

Toujours dans le but d'améliorer la sécurité routière en facilitant le dépistage de l'alcool avant de prendre le volant, la loi met en place des obligations pour les établissements vendant des boissons alcoolisées la nuit, comme les discothèques.

Les débits de boissons vendant de l'alcool la nuit doivent mettre à la disposition de leurs clients un moyen d'auto-dépistage gratuit : soit avec des alcootests, soit avec des éthylotests électroniques.