Véhicules d’urgence et encombrants au Code de la route


  • Publié le 20 novembre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 01 novembre 2021

Les véhicules encombrants possèdent des dimensions de longueur, de largeur et de poids, bien supérieures à celles des automobilistes. Il peut s'agir de poids lourds, de bus ou encore de convois exceptionnels. Les véhicules d'urgence, prioritaire ou bénéficiant de facilités de passage, sont utilisés pour l'intérêt général et possèdent des règles de circulation étendues. Pour l'ensemble de ces véhicules, le Code de la route prévoit une réglementation adaptée à leurs caractéristiques et à leur fonction.

Sommaire :

Les poids lourds

Un poids lourd sur la route

Le Code de la route définit un poids lourd comme un véhicule dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes.

Ce sont des véhicules encombrants avec des dimensions importantes pouvant gêner la visibilité. Il est nécessaire de les dépasser avec prudence. Le bon comportement à adopter est de leur faciliter le passage aux intersections ou lors de leur insertion sur l'autoroute.

Du fait de leur poids de plus de 3,5 tonnes, leurs vitesses sont limitées. Ces limitations de vitesse doivent obligatoirement être inscrites à l'arrière des véhicules.

Les poids lourds transportant des matières dangereuses sont identifiables avec une plaque orange qui contient deux numéros :

  • Le numéro du haut indique la nature du danger avec la classification ADR
  • Le numéro du bas identifie la matière dangereuse avec le code ONU
Plaque orange de matières dangereuses

Des plaques de danger en forme de losange peuvent également être présentes sur le camion permettant, grâce à un symbole et au numéro de classification ADR, de préciser la nature du danger.

En cas d'accident impliquant un poids lourd transportant des matières dangereuses, il est primordial de signaler aux équipes de secours le danger encouru, identifiable par la présence de ces plaques (matières et objets explosibles, gaz, liquides inflammables, etc.).

Les convois exceptionnels

Le Code de la route prévoit une réglementation spécifique pour le transport de marchandises encombrantes. En effet, le chargement du véhicule avec du matériel indivisible (impossible à répartir en plusieurs chargements) peut entrainer un dépassement des limites réglementaires fixées par la législation.

Pour être autorisé à circuler, un véhicule doit respecter certaines dimensions en fonction de sa catégorie. Si le transport d'objets volumineux nécessite l'utilisation d'un véhicule qui excède ces limites en termes de longueur, largeur et poids alors le convoi sera qualifié de convoi exceptionnel.

Les convois exceptionnels sont des véhicules encombrants pouvant être accompagnés par des véhicules de guidage. Ils sont soumis à des règles particulières, comme la nécessité d'obtenir une autorisation de circulation ou encore, en fonction de leur catégorie, l'obligation d'être accompagnés par des véhicules de guidage.

Véhicule de convoi exceptionnel sur la route

Ces convois en mouvement, ainsi que les véhicules accompagnants, sont prioritaires aux intersections. À leur croisement, il faut ralentir et, si besoin, s'arrêter pour leur faciliter le passage. De plus, lorsque l'intersection possède des feux de signalisation, si le véhicule en tête passe alors que le feu est vert, le reste des véhicules du convoi est autorisé à passer et reste prioritaire même si le feu passe au rouge.

Les bus

Panneau voie de bus

Les bus peuvent disposer de voies qui leur sont réservées. Un panonceau peut compléter le panneau si l'accès est également autorisé aux cyclistes et aux taxis

Sauf mention contraire, il est interdit aux autres usagers de circuler, de s'arrêter ou de stationner sur une voie réservée aux bus. Une signalisation en zébras est présente au sol pour indiquer la présence d'un arrêt de bus. Il est strictement interdit de s'arrêter ou de stationner sur ces zones qui leur sont réservées.

En ville, il faut céder le passage aux bus dès lors qu'ils allument leur clignotant pour quitter leur arrêt ainsi que lors de croisement difficile.

Bus quittant son arrêt de bus

Faites très attention lors du dépassement d'un bus à l'arrêt. En effet, les piétons ont tendance à arriver de façon inattendue par l'avant et l'arrière du bus. Attention à ne pas vous faire surprendre !

Les véhicules lents

Tout véhicule ne circulant pas à plus de 60 km/h est considéré comme un véhicule lent par le Code de la route. Il peut s'agir de véhicules encombrants (poids lourd, engins agricoles, véhicules articulés ou transportant une remorque) ou bien tout simplement d'un véhicule très chargé avec un moteur à la peine dans une côte.

Étant généralement très encombrants, ils cachent la visibilité vers l'avant. Il est donc recommandé pour les automobilistes et autres usagers de ne pas les suivre de trop près et de laisser une distance de sécurité suffisante.

La vitesse de circulation des véhicules lents étant faible, certains accès peuvent leur être interdits par mesure de sécurité. Par exemple, les engins agricoles ne peuvent pas emprunter l'autoroute ni les routes à accès réglementées. Ce type d'engin dispose de feux clignotants de couleur orange (exemple : véhicule d'entretien des voies, d'ordures ménagères...). Ces véhicules marquent souvent des arrêts et il faut les dépasser avec prudence.

Cependant, pour permettre une meilleure cohabitation avec les autres usagers de la route, une voie réservée aux véhicules lents peut être mise en place sur certains tronçons. Cette voie n'est pas uniquement réservée aux poids lourds, mais à tout véhicule ne dépassant pas les 60 km/h. Elle permet d'éviter les collisions dues à une différence de vitesse trop importante entre les automobilistes. Ce type de voie est donc généralement implantée en montée ou en descente.

Panneau début de voie pour véhicules lents

Les véhicules d'urgence

Les véhicules d'urgence, ou véhicules d'intérêt général, sont divisés en 2 catégories : les véhicules prioritaires et les véhicules bénéficiant de facilités de passage.

Véhicules d’urgence prioritaire de camions de pompiers

Les véhicules prioritaires

Les véhicules prioritaires sont autorisés, uniquement lorsqu'ils sont en mission, à ne pas respecter certaines règles du Code de la route. Un conducteur a la possibilité d'identifier un véhicule prioritaire en mission grâce à ses gyrophares tournant de couleur bleue et à sa sirène 2 tons.

Ces véhicules possèdent des droits de circulation étendus du fait du caractère urgent de leur mission : ils doivent circuler à une vitesse élevée au sein du trafic général. Cependant, ce droit n'est pas absolu, ces véhicules ne doivent pas créer pour autant une situation de danger.

À leur approche, tous les autres usagers de la route doivent leur céder la priorité et faciliter leur dépassement sous peine de recevoir une amende de 135 euros, un retrait de 4 points et une suspension de permis de conduire pouvant aller jusqu'à 3 ans. Il peut donc être nécessaire pour un conducteur de griller légèrement un feu rouge, d'empiéter sur le trottoir ou de se garer sur le côté de la chaussée. Ces comportements, tolérés par le Code de la route, doivent cependant être réalisés sans mettre en danger les autres usagers.

Véhicule de camion de pompier prioritaire

Les véhicules prioritaires sont les suivants : services de police, pompiers, SAMU, SMUR, gendarmerie, douanes, véhicules de transport de détenus, véhicules escortés par les forces de l'ordre et les ambulances privées uniquement sur demande du SAMU

Les véhicules bénéficiant de facilités de passage

Les véhicules bénéficiant de facilités de passage ne sont pas prioritaires. Un usager de la route n'a pas d'obligation légale de leur céder le passage et ils ne sont pas prioritaires aux intersections. Cependant, ces véhicules intervenant également sur des situations d'urgence, il convient de leur faciliter le passage et de ne pas leur bloquer la route inutilement.

Lorsqu'ils sont en mission, un conducteur a la possibilité de les repérer grâce à leurs gyrophares de couleur bleue et leur sirène 3 tons.

Chasse-neige bénéficiant de facilités de passage

Les véhicules bénéficiant de facilités de passage sont les suivants : secours électricité de France ou Gaz de France, ambulances privées, chasse-neiges, engins de service hivernal, transport de produits sanguins ou d'organes humains, transport de fonds de la Banque de France, etc.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter