L’aquaplaning : les risques pour les usagers


  • Publié le 02 octobre 2021 par Diane Moreau

L'aquaplaning est un phénomène provoqué par la présence d'eau sur la chaussée. Lorsqu'un véhicule roule à vitesse élevée et que ses pneumatiques ne sont plus en mesure d'évacuer le surplus d'eau, on parle d'aquaplaning. Les roues ne sont alors plus en contact avec l'asphalte, mais reposent sur une fine pellicule d'eau. Une perte d'adhérence se produit et l'usager peut perdre le contrôle de son véhicule. Ce phénomène peut avoir de lourdes conséquences en matière de sécurité routière.

Sommaire :

Qu'est-ce que l'aquaplaning

En cas de pluie, un véhicule peut être soumis à l'aquaplaning, que l'on appelle également aquaplanage ou hydroplanage.

Ce phénomène se caractérise par le fait de glisser sur l'eau. Une ou plusieurs roues de la voiture ne sont alors plus en contact avec la chaussée, ce qui provoque une perte d'adhérence.

Sur route mouillée, les sculptures des pneus possèdent la capacité d'évacuer l'eau. Lorsque celles-ci ne peuvent plus évacuer l'eau qui se trouve devant le pneu, une fine pellicule d'eau s'infiltre entre l'asphalte et les pneumatiques, provoquant un glissement et un dérapage du véhicule : c'est ce qu'on appelle l'aquaplaning.

Risque d’aquaplaning d’une voiture sous fortes pluies

Qu'est-ce qui favorise l'aquaplaning ?

L'aquaplaning est tout d'abord favorisé par la présence d'eau sur le revêtement routier. Cependant, l'état des pneumatiques ou encore la vitesse jouent également un rôle important dans le phénomène d'aquaplanage.

Eau sur la chaussée

L'aquaplaning a souvent lieu en présence d'une forte quantité d'eau qui s'accumule à la surface de la route, mais pas uniquement. Si la chaussée présente des irrégularités, des flaques d'eau peuvent se former et engendrer un risque de dérapage du véhicule.

Lorsque le conducteur conduit sous la pluie, ce dernier doit se montrer particulièrement vigilant. En cas de conduite sur la neige également, car la neige qui fond représente un danger réel.

État des pneumatiques

Les sculptures des pneumatiques sont responsables de l'évacuation de l'eau. Si les pneus sont en mauvais état ou usés, ils peuvent ne plus parvenir à évacuer l'eau en surplus. Plus un pneu est usé et plus sa surface est lisse, empêchant l'eau de s'évacuer.

Contrôler ses pneus est donc très important pour diminuer le risque d'aquaplaning. Le Code de la route impose que la profondeur des sculptures sur la bande de roulement ne soit pas inférieure à 1,6 mm. Dans le cas contraire, le pneu est à changer.

Un autre facteur favorisant l'aquaplaning est la pression des pneus. Dans le cas où la pression des pneus est insuffisante, le risque pour le véhicule d'être soumis à ce phénomène est plus élevé.

La vitesse

La vitesse constitue l'un des principaux facteurs favorisant l'aquaplaning. Plus une voiture roule à vitesse élevée et moins les roues ont le temps d'expulser la quantité d'eau en surplus. La pellicule d'eau s'accumule et le risque de diminution de l'adhérence augmente considérablement.

En cas de fortes pluies, pensez donc à réduire votre vitesse.

Roue en contact avec le sol et roue en aquaplaning

Quels sont les risques de l'aquaplanage et comment les éviter ?

Le danger principal de l'aquaplaning est la perte d'adhérence du véhicule. Les conséquences peuvent alors être dramatiques en matière de sécurité routière, comme c'est le cas pour la conduite en présence de verglas. Lorsque les roues n'adhèrent plus avec la chaussée, le véhicule peut devenir incontrôlable pour le conducteur, pouvant entrainer une sortie de route et un accident.

Pour éviter de déraper, ces quelques conseils peuvent être appliqués :

  • N'utilisez pas votre régulateur de vitesse
  • Réduisez votre vitesse en cas de fortes pluies ou en présence de flaques d'eau sur la route
  • Contrôlez l'état et la pression des pneus : des pneus bien entretenus et correctement gonflés réduisent le risque d'aquaplaning

Si malgré ces précautions, vous vous retrouvez en situation d'aquaplanage, éviter de freiner ou d'accélérer brusquement. Pour ralentir le véhicule, privilégiez l'utilisation du frein moteur.