Brouillard sur la route : conduite et conseils


  • Publié le 02 octobre 2021 par Diane Moreau

Le brouillard est un nuage de gouttelettes d'eau présent à la surface de la route et affectant fortement la visibilité des usagers. Conduire avec du brouillard comporte donc des risques en matière de sécurité routière. Afin de limiter ces risques, le Code de la route prévoit des règles à respecter comme l'allumage minimum des feux de croisement ou encore des limitations de vitesse proportionnelles à la visibilité disponible pour le conducteur.

Sommaire :

Qu'est-ce que le brouillard ?

Le brouillard est une accumulation dans l'atmosphère de gouttelettes d'eau. L'ensemble de ces gouttelettes forme une sorte de nuage plus ou moins opaque, diminuant la visibilité en surface. On peut parler de brume lorsque la visibilité est encore supérieure à 1 km, sinon on parle de brouillard.

Ce dernier se forme par temps froid et humide dans des zones spécifiques proches des points d'eau et des rivières. À l'approche d'une zone de brouillard, les usagers doivent rester particulièrement vigilants et réduire leur vitesse, car la visibilité est soudainement réduite.

Brouillard sur la route

Quels sont les risques à conduire par temps de brouillard ?

Le risque premier lié à la présence de brouillard, tout comme la conduite par temps de pluie ou la conduite par temps de neige, concerne la perte brutale de visibilité.

En passant dans une nappe de brouillard, celle-ci peut être tellement opaque que le conducteur peut avoir du mal à distinguer les autres véhicules présents juste devant lui. La difficulté à conduire avec du brouillard se caractérise donc par le fait qu'un conducteur perçoit moins bien son environnement, mais également par le fait que ce dernier a du mal à être vu.

Un autre risque à prendre en considération en présence de brouillard est la formation de brouillard givrant. Le brouillard givrant se forme lorsque la température extérieure est inférieure à 0°C. Les gouttelettes de brouillard peuvent geler et former du verglas sur la chaussée. Conduire sur du verglas peut s'avérer très risqué en matière de sécurité routière. Le véhicule peut déraper et sortir involontairement de la route.

Les feux à utiliser en cas de brouillard

Le Code de la route stipule qu'en cas de brouillard, le conducteur doit allumer au minimum ses feux de croisement. Les feux de croisement permettent de mieux voir et d'être mieux vu par les autres usagers.

Si le véhicule en est équipé, l'automobiliste peut également allumer ses feux de brouillard avant et arrière, aussi appelés phares antibrouillards. Pour rappel, seul le feu de brouillard arrière gauche est obligatoire sur une voiture.

Les feux de brouillard avant sont très puissants et permettent un large éclairage de la chaussée. Les feux de brouillard arrière sont également très puissants et ne sont à utiliser qu'en cas de brouillard ou de neige. Leur utilisation est strictement interdite en cas de pluie.

Les feux de route ne doivent pas être utilisés en cas de brouillard. En effet, ces derniers formeraient un mur opaque devant le véhicule et n'amélioreraient pas la visibilité du conducteur.

À quelle vitesse rouler par temps de brouillard ?

En présence de brouillard ou de toutes autres conditions difficiles, le conducteur doit savoir adapter sa vitesse en fonction de la qualité de sa visibilité.

Les trois règles importantes à retenir, concernant la limitation de vitesse du véhicule, en cas de mauvaise visibilité, sont les suivantes :

  • Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse est limitée à 50 km/h
  • Si la visibilité est inférieure à 70 mètres, la vitesse est limitée à 70 km/h
  • Si la visibilité est inférieure à 80 mètres, la vitesse est limitée à 80 km/h

Savoir adapter sa conduite en cas de brouillard sur la route

Conduite avec brouillard par temps froid

Le premier conseil à appliquer en cas de brouillard sur la route est d'éviter autant que possible de prendre son véhicule. Cependant, il arrive fréquemment que les conducteurs soient surpris par une nappe de brouillard. Dans ce cas, les conseils suivants sont à adopter :

  • Réduire sa vitesse de circulation pour être en mesure d'anticiper plus facilement tout évènement qui pourrait se produire
  • Augmenter la distance de sécurité avec le véhicule qui précède, surtout en cas de brouillard givrant et de chaussée glissante, afin de limiter le risque de collision suite à un freinage d'urgence
  • Ne pas dépasser sur une route à double sens de circulation
  • Penser à éteindre ses feux de brouillard une fois celui-ci dissipé, pour éviter d'éblouir les autres usagers