Le Code de la route pour les cyclistes


  • Publié le 01 novembre 2021 par Diane Moreau

Les cyclistes sont des usagers de la route qui doivent respecter les règles de circulation imposées par le Code de la route. Même si aucun examen n'est requis pour pouvoir circuler à vélo, ces derniers se doivent de connaître la réglementation, les équipements obligatoires et les panneaux de signalisation qui leur sont destinés. Pour limiter les risques d'accident, ces usagers vulnérables et les véhicules motorisés se doivent de respecter l'ensemble des règles mises en place pour un partage de la route sécurisé.

Sommaire :

Les règles de circulation des cyclistes

Les cyclistes sont des usagers vulnérables de plus en plus présents sur les routes en France. Ce moyen de transport écologique permet de se déplacer plus rapidement en agglomération et sur de courtes distances qu'en voiture.

Même si la conduite d'un vélo ne nécessite de passer aucun examen, les cyclistes se doivent de respecter les règles de circulation qui leur sont imposées par le Code de la route. Le respect de cette réglementation est primordial pour garantir la sécurité routière et réduire le nombre d'accidents entre véhicules motorisés et cyclistes.

En effet, les cyclistes ne sont protégés par aucune carrosserie. En cas d'accident, les conséquences peuvent devenir dramatiques. Il est donc important que chaque conducteur connaisse ses droits et ses devoirs afin d'établir un partage de la route équitable et sécurisé.

Zones de circulation

En cas d'absence de bande ou de piste cyclable, les cyclistes doivent circuler sur la chaussée. Seuls les enfants âgés de moins de huit ans sont autorisés à circuler à vélo sur les trottoirs, à condition de ne pas gêner les autres piétons.

En présence d'une piste ou d'une bande cyclable, un panneau de signalisation indique le caractère obligatoire ou facultatif pour les cyclistes de l'emprunter : panneau d'obligation ou panneau d'indication. Si le cycliste souhaite emprunter la voie cyclable, celui-ci doit l'emprunter dans le sens de circulation.

Les vélos sont également autorisés à circuler dans les :

  • Zones de rencontre : la vitesse maximale autorisée est alors de 20 km/h. Les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens de circulation, mais doivent céder la priorité aux piétons.
  • Zones 30 : la vitesse maximale autorisée est de 30 km/h. Les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens.
  • Aires piétonnes : les vélos doivent circuler au pas.
  • Voies vertes
Cyclistes qui circulent sur une piste cyclable

Position sur la chaussée

La position sur la chaussée est la même que pour les autres usagers : il faut circuler sur la voie la plus à droite dans le sens de circulation.

Ainsi, un vélo qui circule sur la chaussée devra se positionner à droite. Les voitures et les autres véhicules pourront alors le dépasser par la gauche en laissant un intervalle de sécurité de 1 mètre en ville et de 1,5 mètre hors agglomération.

Un cycliste qui circule à droite doit cependant faire attention aux véhicules stationnés. Il est important de laisser une distance latérale de sécurité suffisante avec ces derniers, par exemple pour anticiper l'ouverture d'une portière.

Concernant le dépassement des cyclistes, ceux-ci doivent obligatoirement dépasser par la gauche. Même lorsque la circulation s'est établie en file ininterrompue de voitures ou de motos, remonter la file par la droite est strictement interdit.

Est-ce que les cyclistes peuvent rouler côte à côte ?

Les cyclistes peuvent rouler côte à côte à condition de ne pas être à plus de deux de front. Lorsque la chaussée est étroite et sinueuse ou si un véhicule se présente derrière eux, les cyclistes doivent se positionner en file indienne pour faciliter le dépassement et ne pas gêner la circulation venant en sens inverse.

Un groupe de vélos circulant sur la chaussée ne doit pas être composé de plus de 10 personnes. Dans le cas contraire, le groupe doit être scindé.

Le respect du Code de la route

Le respect du Code de la route par les cyclistes passe par le respect des règles de priorités, des feux et panneaux de signalisation, mais aussi par la communication avec les autres usagers en indiquant ses intentions, par exemple lors d'un changement de direction. Pour changer de direction, les cyclistes peuvent tendre le bras dans la direction souhaitée.

L'omission de ces règles simples de circulation, qu'elle soit volontaire ou involontaire, est responsable de trop nombreux accidents sur les routes. Selon l'Observatoire Nationale Interministérielle de la Sécurité Routière (ONISR), la mortalité des cyclistes a augmenté de 21% entre 2010 et 2020. En 2020, les cyclistes et les engins de déplacement personnel motorisé représentaient 7% de la mortalité routière.

L'attention et l'état du conducteur

Attention du conducteur

À vélo, comme en voiture, le conducteur doit rester attentif à son environnement. Ainsi, l'usage du téléphone en main est strictement interdit. L'utilisation d'écouteurs, d'un casque audio ou tout autre dispositif susceptible d'émettre du son sont également interdit par le Code de la route.

Le non-respect de cette disposition peut entrainer une amende forfaitaire de 135 euros pour le conducteur.

État du conducteur

Bien que la réglementation soit méconnue par l'ensemble des usagers de la route, il existe une limite d'alcoolémie à ne pas dépasser lorsque je circule à vélo. Les cyclistes sont des usagers de la route comme les autres et l'état du conducteur joue un rôle très important dans la sécurité routière.

La conduite à vélo sous l'emprise d'alcool est très dangereuse et est punie, pour une alcoolémie située entre 0,2 mg/l et 0,4 mg/l d'air expiré, d'une amende de 135 euros.

Les équipements obligatoires à vélo

À vélo, certains équipements sont obligatoires pour assurer la sécurité du conducteur. Il peut s'agir d'accessoires présents sur le vélo ou bien d'équipements de sécurité pour le cycliste.

Les équipements obligatoires à vélo

Les équipements obligatoires sur le vélo

Lorsqu'un usager circule sur un vélo, celui-ci doit s'assurer qu'il possède :

  • Des freins : le frein avant et le frein arrière sont obligatoires
  • Un avertisseur sonore : la sonnette doit être audible à au moins 50 mètres. L'avertisseur sonore permet de signaler sa présence.
  • Un éclairage : des dispositifs rétro-réfléchissants (catadioptres) doivent être présents à l'avant, à l'arrière, sur les côtés et sur les pédales. Deux feux de position sont également indispensables : un à l'avant émettant une couleur jaune ou blanche et un à l'arrière de couleur rouge

Les équipements obligatoires pour le conducteur

Le casque

Tout conducteur ou passager de moins de 12 ans sur un cycle a l'obligation de porter un casque de sécurité conforme à la réglementation. Ce casque doit être attaché correctement. En cas de non-respect de cette obligation, les adultes accompagnant ou transportant les enfants peuvent être sanctionnés d'une amende de 135 euros.

Pour les autres conducteurs, le casque n'est pas obligatoire, mais conseillé.

Le gilet de haute visibilité

Le port du gilet de haute visibilité est obligatoire pour le conducteur du cycle et son passager dans les conditions suivantes :

  • La nuit hors agglomération
  • Lorsque la visibilité n'est pas suffisante

Quelques que soient les situations, le port du gilet de sécurité est recommandé lors de la circulation hors agglomération.

La signalisation du Code de la route pour les cyclistes

Différents panneaux de signalisation et marquages au sol sont spécifiquement conçus à destination des cyclistes. Chaque conducteur se doit de les comprendre et de connaître leur signification.

Accès interdit aux cyclistes

Tout d'abord, le panneau d'interdiction suivant interdit l'accès aux cycles. Ce panneau se trouve en général à l'entrée des routes à accès réglementés ou à l'entrée des autoroutes. Ces voies rapides interdisent l'accès aux véhicules lents.

Panneau d’interdiction d’accès aux cycles

Il serait beaucoup trop dangereux pour un cycliste de s'aventurer sur une voie rapide. La différence de vitesse entre ce dernier et les véhicules motorisés étant trop importante.

Bande et piste cyclable

Les bandes et pistes cyclables sont des aménagements dédiés à la circulation des vélos. Elles permettent un partage de la route en attribuant, par catégorie d'usager, une zone de la chaussée ou de l'accotement.

Lorsque ces aménagements sont disponibles, les cyclistes peuvent avoir l'obligation ou non de les emprunter. La présence d'un de ces panneaux de signalisation indique le caractère obligatoire ou facultatif pour les vélos d'emprunter ce type de voie.

Panneaux de piste ou bande cyclable obligatoire :

Panneaux de piste ou bande cyclable obligatoire

Panneaux de piste ou bande cyclable conseillée :

Panneaux de piste ou bande cyclable conseillée

Les bandes et pistes cyclables peuvent également être autorisées aux cyclomoteurs. Lorsque c'est le cas, un panonceau le précise :

Panonceau de cyclomoteur

Voie verte et zone de rencontre

Les panneaux de voie verte et de zone de rencontre signifient aux conducteurs l'entrée dans une zone aux règles de circulation spécifiques.

Panneaux de la voie verte :

Panneaux début et fin de voie verte

Les voies vertes sont uniquement destinées à la circulation de véhicules non motorisés, des piétons et des cavaliers.

Panneaux de la zone de rencontre :

Panneaux de la zone de rencontre

Panneau « Cédez-le-passage cycliste au feu »

Les cyclistes ont l'obligation de respecter les feux de signalisation. Cependant, ces derniers peuvent être autorisés à passer lorsque le feu est rouge sous certaines conditions. La présence du panneau « cédez-le-passage cycliste au feu » autorise les vélos à passer au feu rouge s'ils continuent dans la direction indiquée par la flèche du panneau.

Par exemple, le panneau suivant autorise un vélo à traverser l'intersection même si le feu est rouge, si le cycliste souhaite tourner à droite :

Panonceau tourne à droite cycliste au feu

Attention, dans ce cas les cyclistes ne sont pas prioritaires et doivent cédez-le-passage aux autres usagers.

Sas vélo

Le sas vélo est une zone réservée aux cyclistes et aux EDPM, et disposée au niveau des feux de signalisation, souvent entre la ligne d'effet du feu et le passage piéton. En général, les cyclomoteurs ne sont pas autorisés à s'y arrêter, sauf mention d'un arrêté local.

Ce sas permet aux cyclistes d'attendre au feu rouge dans une zone sécurisée, visible par les autres usagers. Ainsi, le vélo à moins de chance de se retrouver dans l'angle mort d'un poids lourd par exemple.

Ce sas vélo est représenté par un marquage au sol accompagné d'un pictogramme de vélo :

Sas vélo à une intersection

La voie de bus

Les vélos peuvent dans la plupart des cas emprunter les voies réservées aux bus. Lorsqu'ils en ont la possibilité, un panonceau représentant un vélo est situé à l'entrée de la voie de bus :

Panneau autorisant les cyclistes à circuler sur la voie de bus

Sens interdit excepté pour les cyclistes

Un panneau de sens interdit accompagné de la mention « interdit sauf » avec le pictogramme d'un cycle, autorise les cyclistes à circuler dans cette voie. L'interdiction porte alors pour tous les véhicules, excepté pour les vélos :

Sens interdit sauf pour les cyclistes

Double sens cyclable

Le panneau d'indication suivant signale au conducteur que la route est à double sens de circulation, mais dont le sens opposé est réservé à la circulation des cyclistes. Le conducteur pourra ainsi croiser uniquement des vélos venant en sens inverse, mais pas de voitures ni de motos.

Panneau indiquant la circulation de cyclistes à double sens