Croisement : les règles à appliquer


  • Publié le 12 octobre 2019 par Sébastien Depardieu, mis à jour le 03 août 2021

Croiser d'autres véhicules est une situation très courante lorsque l'on conduit une voiture. La plupart du temps, les règles à appliquer sont simples et les croisements se font naturellement si celles-ci sont bien appliquées. Dans des situations moins fréquentes, les règles de croisement sont plus complexes et il est important de bien les connaître pour pouvoir les appliquer et effectuer les croisements en toute sécurité.

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un croisement ?

Lorsque deux véhicules circulant en sens opposé arrivent au même niveau, ils s'apprêtent à se croiser. On parle de croisement dans cette situation.

Lorsque vous circulez en voiture, les croisements sont très courants. En agglomération ou hors agglomération, vous croisez très régulièrement d'autres voitures qui roulent dans le sens opposé de circulation par rapport à vous.

Il s'agit d'un évènement qui arrive souvent et il est important de connaître le Code de la route pour que chaque croisement se passe sans risque. Il peut également s'avérer que, dans certaines situations, un croisement soit plus compliqué et demande plus d'attention que d'habitude.

Comment bien se croiser ?

Comment se croiser en ligne droite ?

Lorsque deux usagers roulent chacun dans leur voie de circulation, sans intersection et sans changement de direction, la règle est simple : il faut serrer à droite et garder une distance latérale de sécurité suffisante. Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à ralentir.

Croisement en ligne droite

En cas de croisement avec un véhicule imposant (plus de 2 mètres de large ou 7 mètres de long), c'est le conducteur du véhicule imposant qui doit faciliter la rencontre en serrant bien sa droite et en réduisant sa vitesse. Si nécessaire, il doit s'arrêter.

Attention : si le véhicule imposant est un bus en agglomération, c'est toujours à l'autre conducteur de lui faciliter le passage.

Comment se croiser à une intersection ?

À une intersection, les règles de croisement qui s'appliquent dépendent de la signalisation et des intentions des usagers.

Si les deux usagers souhaitent continuer tout droit, alors le croisement se passe de la même manière qu'en ligne droite : ils doivent faire en sorte de garder un espace suffisant entre eux pour qu'ils puissent passer en toute sécurité.

Si les deux usagers souhaitent tourner à leur gauche, ils devront respecter la signalisation.

  • S'ils partagent la même voie de stockage, il s'agit d'un carrefour à l'indonésienne. Ils devront se croiser par l'avant et faire attention au manque de visibilité
  • Par défaut, ils devront se contourner par l'arrière

Dans tous les cas, les conducteurs doivent rester très attentifs et bien observer leur environnement pour savoir quel comportement ils doivent adopter. Par exemple, à une intersection complexe, il faudra appliquer les règles de priorité imposées par la signalisation.

Comment se croiser la nuit ?

La nuit, le danger est d'éblouir l'usager venant en face. Pour éviter cette situation, il est important de ne pas utiliser les feux de route lors d'un croisement.

Les feux de croisement sont prévus pour voir la nuit et pouvoir croiser les autres conducteurs sans les éblouir. Si vous roulez avec les feux de route allumés, il faut les éteindre et allumer les feux de croisement dès que vous apercevez un véhicule devant de vous.

Croisement avec un obstacle sur la chaussée

Il peut arriver qu'un obstacle soit présent sur la chaussée pour différentes raisons :

  • Un véhicule de livraison est arrêté
  • Des travaux sont en cours
  • Un arbre est tombé sur la route
  • Etc.

Dans cette situation, la règle du Code de la route est simple : l'usager qui doit effectuer l'écart pour éviter l'obstacle sur sa voie de circulation n'est pas prioritaire. Il doit céder le passage aux conducteurs venant d'en face et effectuer le dépassement de l'obstacle quand la voie est libre.

Croisement avec un obstacle sur la chaussée

N'oubliez pas de mettre votre clignotant au moment de dépasser afin de prévenir les usagers derrière vous .

Croisement sur une chaussée étroite avec signalisation

Panneaux de priorité

Lorsque la chaussée est étroite et est à double sens de circulation, des panneaux de priorité peuvent indiquer quel sens est prioritaire.

panneau de priorité sur les véhicules venant d’en face

Ce panneau indique que vous êtes prioritaire. Vous pouvez vous engager dès que la route est dégagée. Les usagers venant d'en face devront s'arrêter avant le passage étroit et vous laisser passer. Cependant, si lorsque vous arrivez un véhicule venant en sens opposé est déjà engagé, vous devez le laisser passer.

panneau de céder le passage sur les véhicules venant d'en face

Ce panneau indique que vous devez céder le passage aux usagers venant d'en face. Vous ne pouvez vous engager que si le passage étroit est dégagé et qu'aucun usager venant en sens opposé n'est présent. Vous devrez d'abord attendre que tous les usagers soient passés avant de vous engager. Cependant, si vous vous engagez et que pendant que vous passez un véhicule en sens opposé arrive, vous pouvez terminer de passer. L'autre véhicule devra attendre que vous terminiez avant de s'engager à son tour.

Sur le schéma ci-dessous, d'après ce que l'on vient de voir, quelle voiture doit passer en première ?

Croisement étroit avec panneaux de priorité

Puisque la route est accompagnée de panneaux de priorité, il faut respecter l'ordre de passage qu'ils imposent. Dans cette situation, la voiture bleue doit rester à l'arrêt et attendre que la voiture jaune ait fini de passer avant de pouvoir s'engager à son tour.

Signalisation temporaire

Une signalisation temporaire peut également être mise en place, par exemple le temps d'effectuer des travaux sur la chaussée.

Plusieurs types d'infrastructures peuvent être mis en place le temps que la chaussée puisse de nouveau permettre aux deux sens de circulation de passer sans problème :

  • Des panneaux de priorité
  • Des feux temporaires
Feu de travaux
  • Une signalisation gérée manuellement par des ouvriers à l'aide de panneaux. D'un point de vue du conducteur, cette situation est identique à des feux.
Signalisation gérée manuellement par un ouvrier à l’aide d’un panneau

Croisement difficile ou impossible

Lorsque la chaussée se rétrécit et qu'il n'y a pas de signalisation pour indiquer quel usager est prioritaire, on parle de croisement difficile. Un des deux véhicules doit s'arrêter pour laisser passer l'autre.

Si les véhicules ne peuvent pas se croiser même si l'un des deux s'arrête pour laisser passer l'autre, on parle de croisement impossible.

Vous trouverez toutes les règles à appliquer lorsque ce type de situation se présente dans le cours sur les croisements difficiles.

Voici les principes fondamentaux :

  • Sur une route plane, le véhicule le plus maniable a la priorité. Il pourra ainsi libérer le passage plus rapidement que le véhicule moins maniable.
  • Sur une route en pente, c'est le véhicule le plus imposant qui a la priorité. En effet, il est plus difficile pour lui de s'arrêter s'il est en descente ou de repartir s'il est en montée. Il est également moins maniable s'il doit faire une marche arrière en cas de croisement impossible.

Croisement de véhicules en service

Lors d'un croisement avec des véhicules en service, il peut être nécessaire d'adapter son comportement.

Si un véhicule d'urgence prioritaire (police, pompiers ...) est en intervention, vous devez lui faciliter le croisement en serrant bien votre droite. N'hésitez pas à ralentir ou vous arrêter si nécessaire. Si la chaussée est étroite, vous devez céder le passage aux véhicules en intervention.

Si vous croisez un véhicule d'urgence non prioritaire (comme les ambulances), il convient de leur faciliter le croisement en serrant votre droite.

Si vous croisez un convoi exceptionnel, il faudra faciliter le croisement en serrant votre droite. Les convois exceptionnels sont souvent escortés pour leur faciliter le passage et indiquer aux autres usagers de se serrer sur le côté.

Il faut également rester prudent en cas de croisement avec certains véhicules en service, comme les saleuses ou les chasse-neige. La situation peut s'avérer dangereuse à cause des projections. Dans ce cas, il convient de bien serrer sa droite, de ralentir et de rester particulièrement prudent.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter