Le dépassement en voiture : toutes les règles à respecter


  • Publié le 12 octobre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 03 août 2021

Le dépassement en voiture est une manœuvre délicate qui doit être effectuée lorsque toutes les conditions de sécurité sont réunies. La règle générale du Code de la route indique que tout dépassement sur les routes doit être effectué par la gauche. En France, sauf exception, le dépassement par la droite est strictement interdit. Un dépassement dangereux est passible d'une amende de quatrième classe de 135 € et d'un retrait de 3 points sur le permis. Certains dépassements sont considérés comme difficiles (par exemple aux intersections) et nécessitent une attention particulière de la part du conducteur.

Sommaire :

Les règles du dépassement

Dépasser par la gauche

Dans les règles générales de circulation du Code de la route, tous les dépassements doivent se faire par la gauche.

Peu importe l'usager que je souhaite dépasser (un cycliste, une moto, un vélo ou un bus) ma manœuvre doit se faire par la gauche et non par la droite.

Une ligne centrale discontinue autorise le dépassement :

Ligne centrale discontinue

Pour dépasser, le conducteur doit faire attention au type de chaussée sur laquelle il circule et au nombre de voies réservées au dépassement.

Cas d'une chaussée à sens unique

Sur une chaussée à sens unique, aucun véhicule ne peut venir d'en face. Le conducteur peut donc rester sur la voie la plus à gauche pour dépasser et même dépasser plusieurs usagers à la fois.

Dépassement sur une chaussé à sens unique

Cas d'une chaussée à double sens de circulation

Sur une chaussée à double sens (ligne discontinue à gauche de la chaussée), des usagers peuvent venir d'en face. Pour dépasser par la gauche, le conducteur va devoir utiliser la voie réservée aux usagers venant en sens inverse. Celui-ci doit donc être particulièrement vigilant et ne s'engager que lorsque la voie est libre.

Dépassement sur une chaussé à double sens de circulation

À la fin d'un dépassement, le véhicule doit toujours se repositionner sur la voie la plus à droite de son sens de circulation.

Dépasser par la droite

Au Code de la route, doubler par la droite est strictement interdit dans les conditions normales de circulation.

Cette infraction peut entrainer une contravention de quatrième classe avec le retrait de 3 points sur le permis de conduire et une amende de 135 €.

Cependant, il existe des exceptions pour lesquelles doubler un véhicule par la droite n'est pas considéré comme une infraction :

  • Lorsque l'usager que je souhaite doubler a manifesté et signalé son intention de tourner à gauche : je peux le dépasser par la droite

  • Lorsque la circulation s'est établie en file ininterrompue de véhicules (dans les embouteillages) et que la file de droite avance plus vite que la file de gauche : le dépassement peut être effectué sans changer de file

Les interdictions de dépasser

La signalisation routière ou même l'environnement dans lequel évolue le conducteur peuvent entrainer des interdictions de dépassement.

La signalisation routière

Des panneaux peuvent interdire le dépassement en fonction de la catégorie à laquelle appartient le véhicule. Par exemple, un panneau d'interdiction peut uniquement concerner les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

De plus, certains panneaux interdisent implicitement de dépasser. Les panneaux Stop et Cédez-le-passage indiquent une interdiction de dépasser à l'intersection sauf si le véhicule à dépasser est un deux-roues (un vélo par exemple). Le panneau de fin de créneau de dépassement ou encore celui de rétrécissement de la chaussée interdisent le dépassement.

En France, il est également interdit de dépasser à hauteur d'un passage à niveau sans barrières.

Le conducteur doit également faire très attention au marquage au sol : les lignes continues, discontinues, de dissuasions ou encore les flèches de rabattement donnent des indices précis sur les règles à respecter.

L'environnement

La route et les conditions météorologiques influent également sur la réglementation. En effet, il est interdit de dépasser dans un virage, à l'approche d'un sommet de cote ou en cas de mauvais temps.

Avoir une bonne visibilité vers l'avant est primordial pour pouvoir dépasser dans de bonnes conditions.

Comment dépasser en toute sécurité ?

Comment savoir si on peut dépasser ?

Pour prendre la décision de dépasser, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • La signalisation autorise le dépassement
  • Ne pas être en train d'être dépassé soi-même
  • Rouler plus vite que le véhicule que je souhaite dépasser
  • Si je ne bénéficie pas d'une voie dédiée allant dans mon sens de circulation pour dépasser, je dois avoir une bonne visibilité pour m'assurer qu'aucun véhicule venant en sens opposé n'est présent
  • S'assurer qu'aucun obstacle qui engendrerait un écart du véhicule dépassé n'est présent sur la route (comme un piéton marchant sur le côté de la route ou un cycliste)

Comment dépasser un véhicule ?

Une fois la décision de dépasser prise, le conducteur doit effectuer les manœuvres suivantes pour dépasser :

  • Actionner le clignotant gauche
  • Vérifier qu'aucun véhicule ne se trouve dans l'angle mort en tournant la tête
  • Déboiter en laissant une distance latérale suffisante pour dépasser
  • Accélérer sans dépasser la limitation de vitesse
  • Maintenir le clignotant gauche allumé si vous avez l'intention de vous rabattre à droite après avoir doublé le véhicule. Si vous restez sur la voie de dépassement un certain temps, vous pouvez couper le clignotant gauche
  • Une fois que le véhicule que je dépasse apparaît dans mon rétroviseur intérieur, actionner le clignotant droit et me rabattre. Attention à ne pas se rabattre trop rapidement pour éviter de faire une queue de poisson à l'usager dépassé

Le conducteur doit pouvoir dépasser sans danger, sans gêner le véhicule dépassé ni les véhicules venant en face, et sans dépasser la vitesse maximale autorisée.

Pour dépasser dans de bonnes conditions, la différence de vitesse entre les deux véhicules doit être d'au moins 20 km/h.

Les dépassements difficiles

Les véhicules lourds

Lors du dépassement d'un véhicule lourd, je dois m'attendre à maintenir la trajectoire de mon véhicule, car celui-ci peut subir une déviation suite au déplacement d'air. À la fin de la manœuvre, il est conseillé de bien tenir le volant pour anticiper un éventuel changement de trajectoire.

Les deux-roues

Les deux-roues, les piétons ou encore les cyclistes peuvent être dépassés en laissant un intervalle latéral de sécurité d'au moins 1 mètre en ville et 1,5 mètre hors agglomération. Ceux-ci étant des usagers vulnérables, je dois faire attention à leur zone d'incertitude lorsque je les dépasse.

Les passages piétons

En agglomération, lorsque je souhaite dépasser à un passage piéton, je dois m'assurer qu'aucun piéton ne souhaite traverser. Il faut être très vigilant, car la voiture qui nous précède peut cacher un piéton en train de traverser. Les piétons ont la priorité de passage.

Dépasser à un passage piéton

Les passages à niveau avec barrières

Le dépassement est autorisé, sauf indication contraire, à hauteur des passages à niveau avec barrières ou demi-barrières, mais reste fortement déconseillé. Il est préférable de dépasser après avoir franchi le passage à niveau pour éviter tout danger.

Les intersections prioritaires

Même si je suis prioritaire à l'intersection et que je suis autorisé à dépasser, je dois être très prudent. En cas de doute ou si d'autres usagers sont présents à l'intersection, même s'ils n'ont pas la priorité, mieux vaut ne pas dépasser.

Le manque de visibilité

Il est autorisé de dépasser dans un virage, à l'approche d'un sommet ou en cas de mauvaise visibilité si mon sens de circulation possède deux voies réservées. Dans le cas contraire, la règle l'interdit. Sur ces routes, c'est au conducteur d'apprécier la réalisation de la manœuvre.

Se faire dépasser

Les obligations à respecter

Lorsqu'un véhicule souhaite me dépasser :

  • Il est interdit d'accélérer pour ne pas augmenter la distance de dépassement initialement prévue par le conducteur qui dépasse. Il faut garder la même allure.
  • Il faut serrer à droite pour garder un espace latéral de sécurité aussi grand que possible
  • Si la chaussée est mouillée, prévoir d'activer les essuie-glaces quand le véhicule va me dépasser pour ne pas être surpris par le risque d'éclaboussure

Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à freiner si le dépassement est dangereux (par exemple, si une voiture arrive en face et qu'un risque est présent).

Se faire dépasser la nuit

La nuit, les feux de route peuvent éblouir l'usager qui me précède.

Lors du dépassement de nuit sur une chaussée non éclairée, la procédure suivante doit être réalisée par les conducteurs :

Pour la voiture bleue : le conducteur doit rouler en feux de croisement et passer en feux de route lorsqu'il arrive à la hauteur du véhicule à dépasser.

Début d’un dépassement de nuit

Pour la voiture jaune : le conducteur doit rouler en feux de route et passer en feux de croisement quand le véhicule qui le dépasse arrive à sa hauteur.

Fin d’un dépassement de nuit

Ainsi, le croisement des deux conducteurs peut se faire sans que ceux-ci ne soient éblouis.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter