Intersection sur la route : toutes les règles à appliquer


  • Publié le 26 octobre 2019 par Diane Moreau, mis à jour le 03 août 2021

Sur la route, les intersections permettent aux usagers qui le souhaitent de continuer tout droit ou de changer de direction. Les panneaux de signalisation et les règles de priorité permettent de définir l’ordre de passage des véhicules. Pour bien aborder ces intersections qui peuvent être dangereuses, une bonne connaissance des règles de circulation est nécessaire : réalisez dès maintenant une série gratuite de code de la route pour tester vos connaissances !

Sommaire :

Qu’est qu’une intersection sur la route ?

Une intersection est la jonction de plusieurs routes provenant de directions différentes et qui se croisent à un même niveau. Elles permettent aux usagers de continuer tout droit ou de changer de direction.

Le conducteur doit être particulièrement vigilant lorsqu’il aborde une intersection. En effet, celles-ci sont des lieux dangereux du fait que plusieurs véhicules peuvent se croiser pour aller dans des directions différentes.

Les automobilistes peuvent rencontrer différents types d’intersections comme celles en T par exemple :

Les différents types d’intersection

Comment reconnaître une intersection ?

Les intersections ne sont pas toujours très bien visibles par les conducteurs. Pour les reconnaître, les usagers doivent essayer de repérer des indices au niveau de la signalisation routière, mais également au niveau de l’aménagement de la chaussée.

Au niveau de l’aménagement de la chaussée, une discontinuité dans la végétation peut être un indice de la présence d’une autre route à proximité.

Au niveau de la signalisation routière, le conducteur doit rester attentif à la présence de balises d’intersection. Celles-ci permettent de signaler, de jour comme de nuit, les intersections. Le marquage au sol peut également être un indice important.

Une balise d’intersection

Attention, ces balises ne sont pas toujours présentes. Elles peuvent être présentes uniquement hors agglomération, mais jamais en ville. Ces balises ne donnent aucune information sur le régime de priorité.

Quels panneaux indiquent une intersection ?

Certaines intersections peuvent être signalées en amont par des panneaux de signalisation. C’est par exemple le cas pour le panneau de carrefour à sens giratoire.

D’autres indices peuvent également signaler leur présence. C’est le cas notamment des panneaux de priorité.

Pour pouvoir aborder sereinement une intersection, le conducteur doit ralentir. Réduire sa vitesse à l’approche d’une intersection est important pour comprendre la configuration du carrefour et pouvoir agir en cas d’imprévus. L’automobiliste peut mettre le pied devant le frein si nécessaire.

Priorités de passage à une intersection

La priorité de passage dépend de la présence ou de l’absence de panneaux de priorité.

Carrefour sans panneaux de priorité

Lors de l’absence de panneaux de signalisation, la règle de la priorité à droite s’applique :

  • Un véhicule qui continue tout droit doit céder le passage à un véhicule venant de sa droite. La voiture jaune est prioritaire (figure 1)
  • Un véhicule qui tourne à gauche doit céder le passage au véhicule qui continue tout droit ou qui tourne à droite. La voiture jaune est prioritaire (figure 2)
  • Dans le cas où 4 véhicules sont présents à l’intersection, les conducteurs doivent rester courtois et passer les uns après les autres (figure 3)
Règles de priorité en l’absence de panneaux de signalisation à une intersection

Carrefour avec panneaux de priorité

Lorsque des panneaux de signalisation sont présents, l’usager doit se référer aux panneaux et au marquage au sol pour comprendre l’ordre de passage.

Les panneaux de priorités définissent l’ordre de passage. Il peut s’agir du panneau de priorité à droite, de route à caractère prioritaire, de priorité ponctuelle, du Cédez-le-passage ou encore du panneau Stop.

Les panneaux aux intersections

Comment conduire dans une intersection ?

Les règles de conduite dépendent du type d’intersection rencontrée. Certaines d’entre elles possèdent des règles de circulation routière qui leur sont propres. C’est notamment le cas des carrefours à l’indonésienne où le croisement des véhicules est différent de celui d’un carrefour classique.

Dans tous les cas, les automobilistes doivent faire attention à respecter les règles de changement de direction.

Les ronds-points et carrefours à sens giratoire

Les ronds-points ne possèdent pas de signalisation, c’est donc la règle de la priorité à droite qui s’applique. Pour les carrefours à sens giratoire, les usagers présents à l’intérieur de l’anneau sont prioritaires sur les usagers souhaitant entrer sur l’anneau.

Les carrefours giratoires sont annoncés avec le panneau de carrefour à sens giratoire. Un panneau de Cédez-le-passage est présent à l’entrée du carrefour.

Un carrefour à sens giratoire

Les carrefours à l’indonésienne

Les carrefours à l’indonésienne sont des intersections où les usagers vont se croiser par l’avant et non par l’arrière. Lorsque deux usagers venant en sens opposé souhaitent tourner à leur gauche au même carrefour, ils ont la possibilité d’utiliser la même voie de stockage. Ainsi, les véhicules n’ont pas besoin de se contourner mutuellement pour tourner à gauche, il leur suffit de se croiser par l’avant. Attention cependant au manque de visibilité pour tourner à gauche.

Les intersections complexes

Les intersections complexes ont un ordre de passage des véhicules plus difficile à comprendre que les autres.

La plupart du temps, des panneaux de priorité ainsi que des panonceaux précisant l’ordre de passage des véhicules y sont présents.

Pour comprendre la lecture de ces panonceaux, il faut retenir les deux règles fondamentales suivantes : le trait en gras représente la route prioritaire et le trait du bas représente la route sur laquelle l’usager circule.

Panonceau à une intersection complexe

Panneaux, feux tricolores et agents de la circulation

Les feux tricolores

  • Signification de la couleur des feux :
feux rouge

Feu rouge : arrêt obligatoire. L’arrêt à un feu doit toujours être effectué avant un passage piéton, un sas vélo, une ligne de feu.

feux orange

Feu orange : arrêt obligatoire. S’arrêter, sauf si un risque d’accident existe. Le feu orange annonce le feu rouge.

feux vert

Feu vert : autorisation de passer.

Quelques cas particuliers à connaître :

  • Si un feu a une forme de flèche, l’indication donnée par sa couleur ne s’applique que si vous allez dans la direction indiquée par cette flèche.
feu en forme de flèche
  • Si un feu indique “BUS” ou a la forme d’un vélo, l’indication donnée par sa couleur ne s’applique respectivement qu'aux BUS et aux vélos.
feu réservé aux bus

Panneaux accompagnant les feux

À une intersection, un panneau peut accompagner un feu :

  • Si le feu fonctionne normalement, ces panneaux sont à ignorer.

  • Si le feu ne fonctionne pas normalement, il faut suivre le panneau et ignorer le feu.

feu avec panonceau

Deux cas indiquent qu’un feu ne fonctionne pas normalement :

  • Le feu est éteint
  • Le feu orange clignote au milieu

Dans le cas où un feu ne fonctionnerait pas normalement et en l’absence de panneau, la règle de la priorité à droite s’applique.

Lorsque le feu orange clignote en bas, vous pouvez franchir le feu, mais vous devez être particulièrement prudent. Si le feu est accompagné d’un panneau indiquant la règle de priorité, vous devez respecter cette règle, sinon la règle de la priorité à droite s’applique.

Les agents de la circulation

Quelle que soit l’intersection, un agent est toujours prioritaire sur la signalisation. Il pourra faire signe pour :

  • Arrêter un usager
  • Autoriser un usager à passer
  • Demander à un usager de ralentir
  • Demander à un usager de circuler ou d’accélérer

Les ordres donnés par l’agent de la circulation remplacent les règles de circulation en place. Un agent à la priorité sur les feux et les feux ont la priorité sur les panneaux.

Vous devez être un élève premium pour accéder aux QCM, suivre votre progression et valider ce cours

Se connecter