Les Règles de Circulation : les connaître et les appliquer


  • Publié le 30 juillet 2021 par Diane Moreau

Les règles de circulation doivent être connues et respectées par tous. La bonne application de ces règles assure la sécurité des usagers de la route. En matière de réglementation de la circulation routière, on retrouve notamment les régimes de priorités, la signalisation verticale, le marquage au sol, les règles relatifs à la vitesse maximale autorisée ou encore à l'arrêt et au stationnement. Pour tester vos connaissances, réalisez un test du Code de la route gratuitement.

Sommaire :

La signalisation routière

Au Code de la route, la signalisation routière est constituée de deux types différents : la signalisation verticale et la signalisation horizontale.

La signalisation verticale représente les panneaux de signalisation, les balises, les bornes ou encore les feux tricolores. Ce sont tous les éléments disposés verticalement sur le réseau routier.

La signalisation horizontale représente le marquage au sol présent sur la chaussée (lignes, flèches, zébras...). Ce sont tous les éléments disposés horizontalement sur le réseau routier.

La signalétique peut également avoir un caractère temporaire. Dans ce cas précis, les éléments sont de couleur jaune : ligne et panneau à fond jaune.

Signification des panneaux de signalisation avec leurs formes et couleurs

Les intersections

Les intersections sont des zones dangereuses où il faut rester particulièrement vigilant. En effet, une intersection est une jonction de routes où les véhicules se croisent et peuvent éventuellement changer de direction.

Il existe différents types d'intersection qui possèdent leurs propres spécificités : les carrefours à sens giratoire, les ronds-points, les intersections complexes ou encore les carrefours à l'indonésienne.

Les différents types d’intersection

Les priorités sont différentes en fonction de l'intersection et peuvent être régies par des feux tricolores ou par des règles de circulation. Un véhicule qui circule sur un carrefour à sens giratoire est prioritaire sur ceux qui souhaitent entrer sur l'anneau, alors qu'un véhicule qui circule sur un rond-point doit céder le passage aux véhicules qui souhaitent entrer sur l'anneau.

Pour aborder une intersection en toute sécurité et éviter le risque d'accident, le conducteur doit ralentir pour avoir le temps d'analyser la configuration de celle-ci et faire attention aux usagers vulnérables (piéton, cycliste...).

Les limitations de vitesse

Sauf mention contraire par un panneau de signalisation, le Code de la route définit des limitations de vitesse en fonction du type de route sur laquelle l'usager circule. Connaître ces valeurs est très important, car les panneaux de limitations de vitesse ne sont pas présents de façon systématique sur toutes les routes de France.

Les limitations à connaître :

  • Sur les autoroutes : la vitesse est limitée à 130 km/h (110 km/h pour les jeunes conducteurs)

  • Sur les voies rapides : la vitesse est limitée à 110 km/h (100 km/h pour les jeunes conducteurs)

  • Sur les routes hors agglomération : la vitesse est limitée à 80 km/h (sauf exception liée à la nouvelle loi sur la baisse de vitesse hors agglomération)

  • En agglomération : la vitesse est limitée à 50 km/h

Les limitations de vitesse en France

Le non-respect de cette réglementation peut entrainer le retrait d'un ou plusieurs points sur le permis de conduire en fonction du dépassement de la vitesse maximale autorisée.

Pour contrôler la vitesse et ainsi assurer la sécurité routière des usagers, des outils de contrôle tel que les radars sont en place sur le réseau routier. Ces radars, qu'ils soient pédagogique, automatique ou encore double face ont un seul objectif : inciter les usagers à respecter les limitations en vigueur.

Les règles de priorité

Pour connaître l'ordre de passage, un usager doit se référer aux règles de priorités de la circulation routière.

La règle est simple : si des panneaux de signalisation sont présents à une intersection, le conducteur doit s'y référer.

Les panneaux de priorité aux intersections

La priorité à droite s'applique en l'absence de signalisation ou bien lorsque le panneau de priorité à droite est présent. Dans ce cas, le conducteur doit céder le passage à tous les usagers venant de droite.

Un refus de priorité est une infraction très dangereuse qui peut être punie d'une amende, d'un retrait de points et d'une suspension de permis de conduire.

Circulation et changement de direction

En France, en marche normale de circulation, on circule sur la voie la plus à droite de la chaussée, sauf si celle-ci est réservée à d'autres usagers.

Pour changer de direction, le conducteur doit ralentir à l'approche de l'intersection, s'assurer que la route qu'il souhaite emprunter n'est pas en sens interdit, signaler son intention de tourner en actionnant son clignotant et respecter les priorités de passage.

Pour tourner à droite, le conducteur devra serrer le bord droit de la chaussée en faisant attention aux autres usagers pouvant y circuler.

Pour tourner à gauche, le conducteur devra serrer à gauche et tourner en faisant attention aux véhicules arrivant d'en face.

Certains carrefours possèdent des voies de stockage pour fluidifier le trafic et ne pas gêner le reste de la circulation.

Les croisements et dépassements

Croiser d'autres véhicules

Un croisement s'effectue lorsque deux véhicules circulant en sens opposés se rencontrent. Dans la plupart des cas, ces croisements se font de manière naturelle et sans difficulté pour les usagers. Il peut cependant arriver que certains croisements soient difficiles vois impossibles du fait de la configuration de la route et/ou du gabarit des véhicules. Dans ce cas, un des deux véhicules doit s'arrêter, voir reculer, pour laisser passer l'autre.

Dépasser un véhicule

En condition normale de circulation, le dépassement doit se faire par la gauche. Le dépassement par la droite est interdit, sauf dans des conditions bien particulières (exemple : lorsqu'un conducteur a indiqué son intention de tourner à gauche à l'intersection). Pour pouvoir dépasser un véhicule, le conducteur doit attendre que toutes les conditions de sécurités soient réunies. La signalisation doit autoriser le dépassement et le conducteur doit avoir une visibilité optimale vers l'avant.

Dépasser un véhicule

L'arrêt et le stationnement

Au Code de la route, il est important pour tout conducteur de savoir dissocier l'arrêt du stationnement. L'arrêt et le stationnement sont deux notions bien distinctes.

Arrêt et stationnement interdit

Un usager s'arrête lorsque celui-ci immobilise son véhicule tout en restant à proximité de celui-ci, comme lors de la dépose d'un passager. Un usager stationne son véhicule lorsque celui-ci est immobilisé et que le conducteur ne reste pas à proximité du véhicule.

Les panneaux de signalisation et les lignes au sol régissent les règles pour stationner. Il peut s'agir de stationnement ou d'arrêt interdit, limité par disque, payant, à alternance semi-mensuelle...

Toutes ces règles permettent de se stationner dans de bonnes conditions et d'éviter des stationnements qui pourraient être considérés comme gênants ou dangereux.