Les premiers secours suite à un accident de la route


  • Publié le 21 juillet 2021 par Diane Moreau, mis à jour le 04 mai 2022

Les premiers secours est l'une des 10 thématiques officielles de l'examen du Code de la route. Les notions à connaître dans ce thème permettent aux conducteurs de savoir réagir correctement aux conséquences d'un accident de la route. L'ordonnancement des actions doit être la suivante : protéger les lieux de l'accident, alerter les secours et secourir les victimes. Testez dès maintenant vos connaissances en premiers secours en réalisant un test gratuit du Code de la route.

Sommaire :

Comment réagir face à un accident de la route ?

Tout conducteur doit savoir faire face à la survenue d'un accident de la route. En effet, dans une telle situation d'urgence, connaître les différentes étapes d'intervention peut permettre d'éviter le sur-accident et de sauver des vies. Le Code de la route intègre donc des notions de secourisme et de premiers secours visant à former les futurs conducteurs et leur permettre d'agir rapidement en cas d'accident de la route.

Si vous êtes témoin d'un accident qui vient de se produire et que les équipes de secours ne sont pas encore présentes, vous devez vous arrêter. Dans le cas contraire, vous pourrez être accusé de non-assistance à personne en danger.

Réagir face à un accident

Si vous êtes responsable de l'accident, vous devez également vous arrêter sous peine de commettre un délit de fuite. Ce délit est passible de 3 ans d'emprisonnement, de 75 000 € d'amende, d'un retrait de 6 points et de 3 ans de suspension de permis de conduire.

Dans tous les cas et pour être le plus efficace possible, il est nécessaire de garder son calme et de ne pas paniquer. Vous devez ensuite appliquer dans l'ordre les 3 étapes suivantes :

  • Protéger les victimes et le lieu de l'accident
  • Alerter les équipes de secours
  • Secourir et appliquer les gestes de premiers secours aux victimes

Protéger le lieu de l'accident et les victimes

En arrivant le premier sur les lieux d'un accident, un conducteur doit se stationner de façon à assurer la sécurité des autres usagers et à ne pas gêner la circulation routière. Ensuite, il est nécessaire de protéger la zone accidentée afin d'éviter le sur-accident et de protéger les victimes éventuelles.

Pour ce faire, le conducteur doit enfiler un gilet de haute visibilité et placer un triangle de signalisation à 30 mètres minimum en amont de l'accident. Ce balisage permettra aux autres usagers de ralentir à l'approche de la zone dangereuse.

Protéger les lieux suite à un accident de la route

Ensuite, la seconde étape consiste à analyser rapidement l'état de la victime et la situation dans laquelle celle-ci se trouve. Dans le cas où une personne blessée ne peut s'extraire d'elle-même à un danger réel, immédiat et non contrôlable, vous devez procéder au dégagement de la victime. Dans le cas contraire, il faut au maximum éviter de déplacer un blessé sur le lieu d'un accident.

L'évaluation de l'état de la victime permettra également d'informer les équipes de secours quant à l'urgence de la situation : perte de connaissance, traumatisme, arrêt cardiaque, hémorragie, etc.

Alerter les secours

Après avoir protégé les lieux et les victimes de l'accident, vous devez immédiatement appeler les services de secours. Vous pouvez utiliser une borne d'appel d'urgence, un téléphone portable ou un téléphone fixe pour passer cet appel. Il est également important de préciser que même avec un téléphone portable verrouillé, les appels aux services d'urgence restent disponibles.

Les numéros à appeler en cas d'urgence dépendent de la nature ainsi que de la localisation de l'accident :

  • 15 pour le SAMU
  • 17 pour la police ou la gendarmerie
  • 18 pour les pompiers
  • 112 pour les urgences en Europe. Ce numéro fonctionne dans toute l'Union européenne.
Alerter les équipes de secours après un accident

Une fois la communication avec les services de secours établis, communiquez de façon précise toutes les informations dont vous avez à votre disposition concernant vos coordonnées, la nature du problème, le lieu de l'accident, le nombre de personnes concernées et le type des blessures.

Il est également important de répondre correctement aux questions posées ainsi que d'appliquer les consignes données par l'opérateur. Le téléphone pourra être raccroché uniquement lorsque l'interlocuteur en fera la demande.

Certaines voitures sont également équipées d'un système d'appel d'urgence manuel (bouton dans l'habitacle) ou automatique (capteurs). Ce système s'appelle l'eCall et permet, lors d'un accident de la route, de communiquer votre position aux services de secours ainsi que le nombre de passagers présents dans le véhicule.

Ce dispositif a pour objectif de diminuer le taux de mortalité suite à un accident, en permettant de réduire le temps d'intervention de la part des secouristes.

Secourir les victimes

Une fois que les victimes sont en sécurité et que les secours ont été alertés, il peut être nécessaire de devoir pratiquer des gestes de premiers secours. Ces premiers gestes sont d'une importance capitale et peuvent permettre de sauver la vie de la victime.

La prise en charge dépendra alors de l'état de santé du blessé et de ses blessures. Pour secourir une victime en attendant les secours, identifiez tout d'abord la nature des blessures. Le blessé peut :

  • Souffrir d'une hémorragie
  • Avoir subi un traumatisme
  • Avoir perdu connaissance
  • Être en arrêt cardiaque
  • Etc.
Secourir une victime avec les gestes de premiers secours

En fonction de son état, il faudra alors pratiquer des gestes de premiers secours adaptés : bouche-à-bouche, massage cardiaque, compression d'une plaie avec un tissue propre ou encore mettre le blessé en position latérale de sécurité (PLS).

Pour réaliser ces différents gestes, votre interlocuteur pourra vous guider et vous donner des instructions. En attendant l'arrivée des secours, il est important de ne pas paniquer, mais de surveiller et de réconforter la victime. Vous pouvez discuter avec elle et lui donner une couverture pour lui tenir chaud.

Dans tous les cas, il ne faut pas donner à boire à un blessé. S'il s'agit d'un motard, il faut également éviter de lui retirer son casque. En effet, ce geste pourrait aggraver ses blessures.

Tout candidat au Code de la route se doit de connaître ces notions pour réussir son examen. En plus d'être indispensables à l'obtention du Code, ces compétences pourront vous permettre de sauver des vies à la suite d'un accident de la route.